Actualité

96 heures de la région du Centre : Un cross suivi d’aérobic pour lancer les activités

Le lancement de la 3e édition des « 96 heures de la région du Centre » a eu lieu le mercredi 30 septembre 2020 à la Place de la nation. C’est par un cross suivi d’une séance d’aérobic que ces quatre jours d’activités ont été lancés.

C’est sous le thème « La culture de la paix, prévention et gestion des crises ; gages d’une cohésion sociale durable », que se déroulera la 3e édition des « 96 heures de la région du Centre ». Ainsi, du 30 septembre au 3 octobre 2020, plusieurs activités seront menées avec pour objectif de promouvoir la paix dans la région du Centre.

Selon le gouverneur de la région, Sibiri de Issa Ouédraogo, « après son installation en 2017, il s’est rendu compte qu’il y avait beaucoup de conflits entre les populations. Les 96 heures viennent pour remédier aux conflits entre populations et leur apprendre à cultiver la paix. Et il constate que les conflits ont diminué depuis leurs sorties dans les communes rurales. Leurs perspectives, c’est de toujours travailler à renforcer la paix afin que la politique mise en place soit toujours perpétuée »

Le gouverneur de la région du Centre, Sibiri de Issa Ouédraogo.

Le gouvernorat a, en effet, organisé, du 8 au 23 septembre 2020, une tournée dans six communes rurales de la région du Centre pour rencontrer les populations locales afin de les sensibiliser à la culture de la paix, la prévention et la gestion des crises. Et de nombreuses résolutions ont été prises pour faciliter la préservation d’un climat harmonieux dans les différents milieux de vie.

Pour l’édition de ces 96 heures, ce sont plus de 33 structures publiques et plus de 1 000 participants qui se sont impliqués pour le cross, afin de soutenir le gouverneur et son équipe. Cette forte mobilisation a permis au directeur du conseil régional du Centre, Eric Kyelem, de féliciter le gouverneur pour les efforts de cohésion sociale. « 

A travers ce cross suivi d’une séance d’aérobic, c’est de créer un moment d’échanges favorable à la paix et à la cohésion sociale. Car aujourd’hui, le Burkina a besoin d’une société saine, unie, travailleuse et déterminée sur les chantiers de développement pour relever les énormes défis qui se présentent à lui », a ajouté Eric Kyelem.

Des participants à la séance d’aérobic.

Pour la 3e édition des 96 heures de la région du Centre, le cross suivi d’une séance d’aérobic fera place à un panel sur le thème de l’édition. Il est aussi prévu une collecte de sang, un dépistage des troubles visuels, un dépistage du cancer du col de l’utérus et du sein, et la Nuit des sponsors.

Alicia Ouédraogo (stagiaire)

Lefaso.net

Source : lefaso.net

Faso24

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com