Actualité

Education : Dédougou a désormais son lycée scientifique

Le ministre de l’Education nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des langues nationales, Pr Stanislas Ouaro, a procédé, le vendredi 9 octobre 2020, à l’inauguration du lycée scientifique régional de Dédougou. Cet établissement vient s’ajouter aux autres ouverts dans les différentes régions pour susciter davantage l’intérêt des élèves pour les filières scientifiques.

Conscient de l’urgence de la formation scientifique, technique et technologique dans un pays avec une population à majorité jeune comme le Burkina, les autorités ont décidé, depuis 2017, de la création de lycées scientifiques à Ouagadougou et à Bobo Dioulasso. Par la suite, il a été décidé de construire un lycée scientifique dans chaque chef-lieu de région.

Ainsi, le vendredi 9 octobre 2020, c’était au tour de région de la Boucle du Mouhoun d’accueillir le sien. L’inauguration de ce joyau à Dédougou a été présidée par le ministre de l’Education nationale, Stanislas Ouaro.

Le ministre de l’Education nationale a procédé à l’inauguration du lycée scientifique régional de Dédougou.

C’est avec enthousiasme que les élèves et le corps administratif du lycée ont accueilli cet événement. Remerciant leur ministre de tutelle et l’ensemble du gouvernement, ces élèves, par la voix de leur représentant, Idrissa Sawadogo, se sont engagés à travailler pour obtenir des résultats satisfaisants. Pour sa part, le directeur régional de l’enseignement post-primaire et secondaire de la Boucle du Mouhoun, Denis Vimboué, s’est réjoui de l’apport de ce lycée dans la qualité de l’enseignement dans la région, et des opportunités qu’il offre aux élèves.

Le lycée scientifique régional de Dédougou est composé de deux blocs administratifs, deux blocs pédagogiques, une salle d’informatique et un laboratoire tous deux entièrement équipés, quatre blocs de latrines et un terrain aménagé. Le tout sur un site entièrement clôturé et sécurisé.

Des blocs pédagogiques de trois classes.

Promouvoir les filières scientifiques

A en croire le ministre Stanislas Ouaro, la vision du gouvernement à travers la construction de ces lycées scientifiques nationaux et régionaux, c’est d’inciter les jeunes burkinabè à s’intéresser davantage aux filières scientifiques. Cela, en vue de rehausser les effectifs des candidats au baccalauréat série C. « D’ici cinq ans, nous souhaitons avoir 2 000 candidats au Bac, contrairement aux 140 qu’on avait, et qui s’est amélioré en 2019-2019 à 340 », a déclaré le ministre.

Un laboratoire et une salle informatique déjà équipés.

Il dit compter sur le sens du devoir du personnel administratif et du personnel enseignant du lycée scientifique régional pour accompagner le projet. Car de leur encadrement et leur professionnalisme dépendra en partie le succès de ces élèves. A ces derniers, il a promis de travailler à améliorer leurs conditions d’études, notamment à travers la construction d’un internat régional. Il a invité l’ensemble de la population à prendre soin de ce joyau, car « il sera ce que vous voudrez qu’il soit ».

Remise de manuels scolaires aux autorités régionales.

D’un coût global de 500 millions de F CFA, ce lycée scientifique régional a été réalisé sur le budget de l’Etat. La toute première promotion a été accueillie dans les locaux du lycée municipal de Dédougou à la rentrée scolaire 2019-2020.

Les lycées scientifiques accueillent les meilleurs élèves au BEPC, qui manifestent de l’intérêt pour les sciences et la technologie. Tous ces élèves sont bénéficiaires de la bourse nationale.

Judith SANOU

Lefaso.net

Source : lefaso.net

Faso24

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com