Actualité

Burkina Faso : Les travaux d’aménagement de bitumage de la rocade Est de Koudougou lancés

Dans le cadre du projet de transport et de développement des infrastructures urbaines, le Premier ministre Christophe Marie Joseph Dabiré a donné le coup d’envoi des travaux d’aménagement et de bitumage de la rocade Est de Koudougou le lundi 19 octobre 2020.

Longue de sept kilomètres de voiries urbaines, les travaux de cette rocade vont coûter environ 3 milliards de FCFA et sont  financés par la Banque mondiale et la Coopération suisse. L’infrastructure sera alimentée par un réseau d’assainissement et de canalisation d’eau de part et d’autre.

Christophe Dabiré a laissé entendre que le développement est un processus continu.  D’où, dit-il, après l’inauguration d’une première route, il lance les travaux de construction d’une autre. ll a expliqué que cette route servira de contournement. Le chef de l’exécutif a indiqué  que ces actions visent à désengorger les différentes villes du Burkina Faso afin qu’elles deviennent des « métropoles ».

Le ministre des infrastructures, Éric Bougma a expliqué qu’il s’agit d’une route « en deux fois deux voies avec un terre-plein central avec des caniveaux de chaque côté et de l’éclairage public ».

Mobilité urbaine

Selon ses propos, ces travaux s’inscrivent dans la politique  de la fluidification du trafic urbain, de l’amélioration de la mobilité urbaine et de la sécurité routière prônée par le chef de l’État.

Au nom des partenaires financiers, Daouda Diabaté, Secrétaire permanent du programme sectoriel de transport, a rappelé que la construction de cette route intervient dans le cadre du projet transport et développement des zones urbaines.

Il a ajouté que la Banque mondiale apporte également un  appui financier à la modernisation du transport au Burkina Faso et à la facilitation du commerce à hauteur de 15 milliards de FCFA.

« Les résultats déjà engrangés dans le cadre de ce projet constituent principalement l’interconnexion déjà effective entre les systèmes douaniers de la Côte d’Ivoire et du Burkina Faso dont le but est de réduire le temps de passage à la frontière », a-t-il rajouté.

Ces travaux sont sous le contrôle de l’Agence des travaux d’infrastructures du Burkina (AGETIB) et confiés à une série d’entreprises. Il s’agit, entre autres, de EKS/KF qui s’occupera du bitumage et GBS international de l’éclairage public.

Il faut rappeler que peu avant le lancement officiel des travaux de la rocade, le Premier ministre a inauguré l’avenue Philippe Zinda, longue de  9 kilomètres.

Willy SAGBE

Burkina 24

Source : Burkina24.com

Faso24

Comments

comments

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com