Actualité

Burkina/Elections: Une OSC met en garde contre une crise post électorale


La Coordination nationale des Organisations de la Société civile pour la Patrie (COP), composée du cadre d’expression démocratie de Pascal Zaïda et du M21 de Marcel Tankoano a animé une conférence de presse pour se prononcer sur le processus électoral en cours au Burkina Faso.

Si la COP a salué des acquis comme « le respect du calendrier électoral ; la prise en compte des préoccupations de certains acteurs engagés dans le processus (la révision du code électoral ), elle déplore, par contre, « la non couverture géographique du territoire national (22 communes exclues ) ; la non prise de sanctions contre les tentatives de fraudes lors de l’enrôlement ».

A ce sujet, Pascal Zaïda, le responsable du Cadre d’expression démocratique a indiqué que dans un village de « 300 habitants », le nombre d’enrôlés s’est élevé à « 782 personnes ». Et au regard de ces questions en plus « des tentatives de fraudes » comme les cas de Ziniaré, Boussé, Komsilga, « nous doutons forts qu’il n’y ait pas de crise post électorale si ces questions ne sont pas réglées », prévient ce dernier, qui va plus loin en déplorant le fait que « certains candidats sont dans une logique de s’autoproclamer vainqueurs avant la proclamation officielle des résultats ».

Minute.bf

Source : Minute.bf

Faso24

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com