Actualité

Côte d’Ivoire : Une élection sous tension

Ce samedi 31 octobre 2020, 7,5 millions d’Ivoiriens sont appelés aux urnes pour élire leur président de la République. Quatre candidats ont finalement été retenus pour y prendre part. Il s’agit d’Alassane Dramane Ouattara, d’Henri Konan Bédié, de Pascal Affi N’Guessan et Kouadio Konan Bertin.

Les dernières violences préélectorales ont fait une trentaine de morts et fait craindre une escalade de la violence le jour des élections.

Selon nos confrères de Jeune Afrique, dans la région de l’Iffou au centre de la Côte d’Ivoire, fief du PDCI et de son président Henri Konan Bédié qui a appelé au boycott des élections, les bureaux de vote sont restés fermés.

Et selon des sources sécuritaires joints par notre confrères, plusieurs incidents sont relevés depuis ce matin. Dans les quartiers de Rivera M’ badon, Aboboté et Anono, des manifestants ont tenté de barrer des routes avant d’être dispersés par les forces de l’ordre.

A Abengourou dans l’est du pays, des manifestants ont tenté d’incendier le commissariat, mais le feu a été rapidement circonscrit. Des urnes ont aussi été brûlés dans les villages environnants.

A Mbatto dans la région du Moronou au Centre-est de la Côte d’Ivoire, fief de Pascal Affi N’Guessan, des jeunes ont pénétré tôt dans les locaux de la gendarmerie et ont détruit des cartes d’électeurs qui y étaient entreposées par souci de sécurité.

35 000 éléments des forces de sécurité ont été déployés sur toute l’étendue du pays pour assurer le bon déroulement de ce scrutin qui se déroule sous tension.

Les résultats sont attendus dans cinq jours.

Lefaso.net

Source : lefaso.net

Faso24

Comments

comments

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com