Actualité

Elections 2020: Zéphirin Diabré promet un plan spécial pour le Sahel


Déterminés à soutenir leur chef de bataille, Zephirin Diabré, candidat du parti du lion Union pour le Progrès et le Changement ( UPC), à «Sauver le Faso», les lions, lionnes et lionceaux de la région du Sahel n’ont pas marchandé leur présence au meeting du parti qui s’est tenu à Dori, ce mercredi 4 novembre 2020. Ce fut l’occasion de présenter les différents candidats pour le compte du parti à la législative 2020.

Après sa campagne à Tenkodogo, à Fada et à Kaya, l’UPC a mis le cap sur Dori dans la région du Sahel pour convaincre l’électorat de la région afin d’«arracher» le pouvoir des mains de Roch Kaboré au soir du scrutin du 22 novembre prochain. Ainsi, le lion s’est fait entendre une fois de plus, et cette fois-ci au Sahel, à travers des constats non élogieux de la gestion du pouvoir sortant qu’est le Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP). En effet, Zephirin Diabré estime que « normalement s’il y a un seul endroit du Burkina Faso où on n’a pas besoin de s’arrêter pour dire quoi que ce soit pendant cette campagne c’est le Sahel parce que ce sont les habitants de cette région qui ont le plus souffert sous le pouvoir du MPP depuis 5 ans ».

« Le mpp vous a abandonné, il vous a livré, il vous a oublié dans les mains des territoristes et on voit le nombre macabre d’hommes, de femmes et d’enfants qui ont été assassinés», a-t-il relaté.
Ce gouvernement, selon le candidat Diabré, a prouvé qu’il a lamentablement échoué. Par ce meeting, il entend attirer l’attention des ressortissants de la région sur leur sort. « C’est à vous maintenant de corriger l’erreur de 2015 pour ne pas redonner le pouvoir à ses gens là. Si vous commettez encore l’erreur que vous avez commise en 2015 pour redonner le pouvoir à ces gens là. Ah ! Nous on va stopper la politique», a-t-il déclaré.

Zéphirin Diabré révèle également à l’encontre du pouvoir actuel qu’« en 2015 on leur a donné un pays sûr avec les frontières sûres, mais ils nous ont livré aujourd’hui un pays dont on ne sait même pas où la frontière est, et un pays infesté de terroristes ».
Il entend, dans son programme, en finir avec ce problème sécuritaire qui mine le Burkina depuis des années à travers un plan privilégiant le dialogue avec les terroristes. « Que ce soit ici ou ailleurs que ce soit maintenant ou dans le passé, toutes les guerres se gagnent de deux manières : avec le fusil et avec la discution. Si on ne gère pas la situation sécuritaire avec intelligence, il y aura encore des malheurs», a confié M. Diabré.

Zéphirin veut mettre en place un plan spécial pour la Renaissance du Sahel

Après le chantier sécuritaire, il entend s’attaquer à la question de la réconciliation nationale. A ce sujet, faisant sien l’adage selon lequel « quand la pluie vous bat, il ne faut pas que vous aussi vous soyez en bagarre avec vous-mêmes », le candidat laisse entendre que « nous avons de vieux problèmes politiques à régler. Nous allons inviter tout le monde à venir au pays afin qu’on puisse discuter, se dire les vérités pour la rayonnance de la justice et de la réconciliation nationale».

Il annonce dans cette même dynamique qu’à partir de son programme de développement, il mettra en oeuvre un plan spécial de renaissance du Sahel qui va permettre de relancer; une fois le problème de la sécurité resolue, l’activité économique, sociale et infrastructurelle pour le développement de la région car, estime-t-il, « c’est parce qu’il n’y a pas de développement que certaines forces du mal arrivent à recruter des jeunes pour faire ce qu’ils font».

En plus, il fait savoir que les femmes du Sahel sont entreprenantes et que ce sont des femmes dynamiques, libérées qui savent et aiment chercher l’argent. En ce sens, il compte mettre en place la banque spéciale des femmes pour permettre aux femmes du Sahel d’avoir du crédit et de faire des activités à même de les permettre d’avoir de l’argent pour s’occuper de leur famille.
Il veut œuvrer à mettre en place un fonds spécial de financement dédié à la jeunesse pour les permettre d’avoir des activités et cela va s’étendre également aux commerçants.

En rappel, en 2015, Zéphirin Diabré est arrivé deuxième avec 29,65% des voix à l’issue de l’élection présidentielle contre 53,49% pour l’actuel président Roch Kaboré.

Hervé KINDA (Stagiaire)
Minute.bf

Source : Minute.bf

Faso24

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com