Actualité

Tenkodogo : Le Conseil constitutionnel forme ses délégués en vue des élections du 22 novembre

Le président du Conseil constitutionnel, Kassoum Kambou, a présidé, le vendredi 6 novembre 2020 à Tenkodogo, dans la région du Centre-Est, l’ouverture d’un atelier de formation des délégués du Conseil constitutionnel du ressort de la Cour d’appel de Fada N’Gourma, en vue du contrôle sur le terrain du scrutin du 22 novembre prochain.

Pour veiller au bon déroulement des opérations électorales du 22 novembre prochain, le Conseil constitutionnel a initié, le vendredi 6 novembre 2020 à Tenkodogo, dans la région du Centre-Est, un atelier de formation de ses délégués chargés du contrôle du scrutin.


A l’entame de ses propos, le président du Conseil constitutionnel, Kassoum Kambou, a précisé que son institution, aux termes de l’article 152 de la Constitution, est compétente en matière constitutionnelle et électorale chargée de la régularité, la transparence et la sincérité du référendum, des élections présidentielles et législatives, et est juge du contentieux électoral.


Selon lui, le rapport des délégués en charge du contrôle sera pris en compte par son institution dans la décision de valider ou non, les votes d’un bureau ou d’une localité du Burkina. C’est ainsi que plus de 200 délégués venus des Cours d’appel de Bobo-Dioulasso, Ouagadougou et Fada N’Gourma prendront part à cet atelier de formation. M. Kambou a pour l’occasion demandé aux autorités concernées, de bien vouloir faciliter la tâche aux délégués chargés de la supervision lors des échéances électorales du 22 novembre.


Il faut préciser que les délégués du Conseil constitutionnel retenus pour participer à la formation sont composés essentiellement de magistrats professionnels de l’ordre judiciaire ou administratif.

Ben Benito BONKOUNGOU

Lefaso.net

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Generated by Feedzy
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com