Actualité

Communiquer la science à travers un outil de divertissement : L’exemple du théâtre- forum


Introduction

La recherche contribue au développement du pays à travers les résultats mises à la disposition des décideurs politiques pour l’amélioration du bien-être des populations. Cependant elle demeure le plus souvent inaccessible aux populations eu égard à sa complexité et à la faible communication des acteurs travaillant dans le domaine. Si la complexité de la recherche est un fait et peut être un frein à la communication, il est important de réfléchir à de nouvelles approches de communication qui seraient adaptées aux besoins des communautés. Ainsi, l’Institut de Recherches en sciences de la Santé (IRSS), à travers sa recherche sur les moustiques génétiquement modifiés a expérimenté le théâtre comme outils de communication sur la recherche. Ce mode de communication, avec sa capacité humoristique et de mobilisation qui a été a été une expérience fructueuse pour la transmission des messages scientifiques est décrite dans le présent texte.

La recherche sur les moustiques génétiquement modifiés

La recherche est conduite à travers le projet Target Malaria et a pour but de modifier génétiquement le moustique responsable du paludisme pour en faire un moyen de lutte contre la maladie. Ces moustiques génétiquement modifiés seront complémentaires des moyens de lutte actuels que sont les moustiquaires imprégnées d’insecticide ou encore les médicaments antipaludiques. La recherche est conduite à l’ouest du Burkina Faso dans les villages de Pala, Bana et sourkoudinguin.

La pièce théâtrale pour rendre compte du contenu de la recherche

L’IRSS a voulu impliquer les communautés des sites d’étude dans la conduite de la recherche en leur offrant la possibilité de participer à certaines activités de la recherche telle que la collecte des moustiques pour les analyses de laboratoire ou les séances de sensibilisation organisées á l’attention de la communauté. L’implication des communautés nécessite une bonne compréhension de la recherche. A ce titre, l’équipe de recherche a entrepris une explication des concepts scientifiques décrivant le moustique, son comportement et son rôle dans la transmission du paludisme ainsi que la modification génétique du moustique. Ce travail de communication a été fait à travers le théâtre. Un texte a été écrit par l’équipe de recherche et une troupe théâtrale sur les informations clés de la recherche ci-dessus énumérées. Le texte a été mis en scène sur la base du vécu quotidien des populations c’est-à-dire à partir de situations ou d’évènements vécus dans la société. La science est décrite en des termes simples et compréhensibles par les communautés, inspirés des exemples de leur vécu quotidien. La pièce théâtrale est jouée dans la langue locale, parlée par les membres de la communauté.

Le caractère humoristique du théâtre permettait de grandes mobilisations, c’est-à-dire la possibilité d’avoir plusieurs personnes au même endroit pour communiquer sur la recherche. Les jeux des comédiens donnent l’opportunité aux membres de la communauté de suivre les messages clés du contenu de la recherche et de les retenir.

Le forum pour évaluer la compréhension des membres de la communauté

La présentation de la pièce théâtrale était suivie d’une séance de questions-réponses sur les messages clés de la recherche. Cette phase permettait à la communauté de s’exprimer sur leur compréhension de la recherche. Les réponses justes étaient félicitées par l’équipe de recherche et les erreurs corrigées pour les réponses incorrectes. Toutes ces discussions se font dans une ambiance conviviale, toute chose qui permet de retenir les messages.

Conclusion

Le théâtre forum comme outil de communication de la science permet le partage des connaissances, l’établissement et le raffermissement de dialogue entre chercheurs et communautés qui sont les utilisateurs des résultats de la recherche. Communiquer et de la bonne manière avec les utilisateurs des résultats de la recherche augmentent les chances de l’appropriation des résultats et procure une visibilité à la recherche.
Notes : Les données sont issues de travaux réalisés dans le cadre du projet Target Malaria conduit par l’ institut de Recherche en Sciences de la Santé.

Dr Léa PARE, Chercheur en Sciences sociales
Institut de Recherche en Sciences de la Santé

Bibliographie

Elinor Wanyama Chemonges, Bakara Dicko, Lea Pare Toe et al. Good Practices and Lessons Learned in Developing Local Language Tools to Support Stakeholder Engagement Activities, 23 September 2020, PREPRINT (Version 1) available at Research Square [+https://doi.org/10.21203/rs.3.rs-78190/v1+]

Source : Minute.bf

Faso24

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com