Actualité

Présidentielle du 22 novembre au Burkina : « N’oubliez jamais les piqûres d’abeilles pendant les cinq ans », prévient Tahirou Barry du MCR

Arrivé en troisième position avec 3,07% des voix à la présidentielle de 2015, sous la bannière du Parti de la renaissance nationale (PAREN), Tahirou Barry est de nouveau en lice pour le scrutin du 22 novembre 2020. Cette fois-ci, sous les couleurs du Mouvement pour le changement et la renaissance (MCR).

Dans son programme – un condensé de 30 mesures – le député à l’Assemblée nationale Tahirou Barry veut, entre autres, initier une vaste opération de lutte contre la fraude, les détournements et la corruption ; opérer une réforme du système éducatif pour le rendre plus valorisant et qualifiant ; et créer 500 000 emplois durant le quinquennat s’il est élu.


Lire aussi Présidentielle du 22 novembre 2020 : « Je suis celui qui fait la synthèse entre l’expérience et la jeunesse », clame Me Gilbert Noël Ouédraogo de l’ADF/RDA


Tahirou Barry prône le « véritable » changement. Invité de la rédaction, mercredi 11 novembre, iil déclare sans sourciller « Il est important de ne jamais perdre de vue la situation actuelle du Burkina. Il est important, malgré ce qu’on va vous proposer, malgré la douceur du miel d’aujourd’hui qu’on va vous proposer, de ne jamais oublier les piqûres d’abeilles pendant les cinq ans que nous avons traversé », prévient-il.

Questions : Cryspin Laoundiki, Issoufou Ouédraogo

Montage : Frédéric Bassolé

Photo : Bonaventure Paré

Lefaso.net

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Generated by Feedzy
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com