Actualité

Présidentielle 2020 au Burkina : « Ne me laissez pas seule… Aidez-moi à prendre le pouvoir », Yéli Monique Kam aux femmes de Fada

L’unique femme parmi les 13 candidats en course pour Kosyam 2020, Yéli Monique Kam était à la conquête de l’électorat à Fada N’Gourma le mardi 17 novembre 2020. C’est le marché central qu’elle a choisi pour convaincre les électeurs de l’Est à l’accompagner pour l’obtention des clés de la Présidence du Faso au soir du scrutin du 22 novembre 2020.

La Yennega de l’éducation, candidate du Mouvement pour la renaissance du Burkina (MRB), l’unique femme en lice pour la conquête de Kosyam le 22 novembre prochain, a déposé ses valises, le mardi 17 novembre 2020, dans la cité de Yendabli, chef-lieu de la région de l’Est.

Venue pour convaincre les électeurs de cette contrée du pays, une fois n’est pas coutume, c’est le marché central de la ville que la candidate a choisi pour mener une campagne de proximité.

Durant deux heures, la Yennega de l’éducation a passé au peigne fin son programme dans les différentes allées du poumon de l’économie de la ville de Fada. Avec pour seul objectif de convaincre vendeurs et clients à l’accompagner à une victoire au soir des élections couplées de 2020.


« Grâce à vous cet après-midi, les femmes ont pris le pouvoir. Regardez sur le bulletin de vote, je suis la seule femme, est-ce que vous allez me laisser seule ? Aidez-moi à prendre le pouvoir et nous allons changer ensemble vos conditions de vie, nous allons travailler afin d’offrir une meilleure éducation à nos enfants, nous allons travailler pour un retour de la paix à Fada, dans la région de l’Est et dans tout le Burkina Faso entier. Il faut un changement pour une meilleure employabilité de tous ces jeunes qui sont sans emploi, nous allons travailler à assurer une éducation de qualité à l’école et pour réussir cela, votez mon parti pour un vrai et meilleur changement, Oui ! Les femmes ont pris le pouvoir », a-t-elle martelé dans chaque allée du grand marché de Fada.


Elle a osé être candidate parmi tant d’hommes

Aux femmes à qui elle s’est le plus adressée, certaines, visiblement convaincues par l’idéologie de Monique Yeli Kam, n’ont pas hésité à pousser des cris  »à cœur » avec la candidate qui est son slogan. Pour certaines femmes qui ont décidé de donner leurs voix à la candidate, les raisons évoquées selon ces dernières se résument comme suit : « d’abord c’est une femme qui a osé être candidate parmi tant d’hommes pour la conquête du pouvoir d’Etat, c’est un acte de bravoure et salutaire qu’il faut saluer, encourager et accompagner. Nous allons la voter, vu son programme de société qu’elle a présenté, nous avions constaté que la femme occupe une place importante, surtout le changement des conditions de la femme, l’éducation des enfants et de l’emploi pour nos enfants dans notre pays. Et pour cela, nous sommes avec elle, que Dieu la guide, l’aide et avec l’accompagnement de toutes les femmes pour une victoire au soir du 22 novembre ».

Dame Monique Yeli Kam a bouclé sa campagne de proximité à Fada N’Gourma par un grand tour du marché central, tout en invitant ses camarades femmes à l’accompagner dans sa course à la conquête du palais de Kosyam le 22 novembre 2020.

S.S.

Lefaso.net

Comments

comments

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com