Actualité

Législatives 2020 au Burkina : La Marche pour la patrie (LMP) au front dans le Noumbiel et la liste nationale

Bien que jeune (car lancé en décembre 2019), la Marche pour la patrie (LMP) est allée sur le terrain de la compétition électorale. « C’est à l’exercice du terrain et en se frottant aux grands qu’on devient aussi grand », osent les responsables du parti qui ont, pour cela, refusé toute alliance en la matière. Le parti présente une liste dans la province du Noumbiel et une liste nationale.

« Du rassemblement des éléments constituant le dossier de candidature à la validation en passant par le dépôt, nous avons beaucoup appris », a noté le président du parti, Toussaint Ouédraogo. En décidant donc d’aller aux législatives 2020, poursuit-il, le parti s’est voulu surtout dans une démarche de construction par l’épreuve de terrain. Ainsi, durant trois semaines de campagne, le staff du parti s’est non seulement mobilisé pour aller apporter soutien à leurs « camarades » du Noumbiel (dans la région du Sud-ouest), mais également pour d’autres localités pour les messages d’éveil de conscience et de sensibilisation sur des fléaux de l’heure. Un périple qui l’a conduit auprès d’autorités coutumières et religieuses de plusieurs localités du pays.


Le message de campagne à proprement dit a porté sur les valeurs que prône le parti, à savoir une gestion transparente et efficace du bien public, le retour à l’intégrité et à l’ardeur au travail, le civisme, la promotion de la fraternité et de la cohésion sociale, etc.

Tout en insistant sur le rôle du député (adopter la loi, consentir l’impôt et contrôler l’action gouvernementale), l’équipe de ce jeune parti dont le siège national est basé à Koudougou, a dévoilé ses intentions pour l’Assemblée nationale. S’appuyant sur les repères du parti, Toussaint Ouédraogo et ses « camarades » disent avoir des domaines prioritaires à défendre, si le parti venait à accéder à l’Assemblée nationale.


Outre le renforcement du contrôle de l’action gouvernementale, ils comptent proposer des lois plus précises et plus conséquentes en matière de lutte contre la corruption et de pillages des ressources, réviser le code minier, œuvrer à la réconciliation nationale, élaborer une loi d’assurance santé pour les ménages, la loi sur la promotion du patrimoine culturel national. Ils appellent donc les populations concernées à voter la liste LMP dans le Noumbiel.

Pour la présidentielle, le parti a décidé de décliner toutes les offres qui lui ont été faites et de ne donner aucun consigne de vote.

O.H. L

Lefaso.net

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com