Actualité

Elections au Burkina Faso : La CENI a « failli dans l’organisation », selon l’Opposition

La conférence des candidats signataires de l’accord politique de l’opposition a, dans une déclaration ce lundi 23 novembre 2020, décrié « l’organisation générale du scrutin » du 22 novembre 2020 au Burkina Faso. « Nous exprimons toute notre consternation quant à la manière dont l’organisation a été faite » par la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Par la voix de Tahirou Barry, les candidats signataires de l’accord politique de l’opposition ont égrené, ce lundi 23 novembre 2020, des griefs à l’encontre de la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Pour ces candidats, la CENI a procédé à l’annonce des résultats « largement favorables à la majorité sortante » sans avoir procédé à une compilation manuelle.

Selon ces candidats de l’opposition, « tous les observateurs sont unanimes pour dire que la CENI a failli dans l’organisation administrative et pratique de l’élection du 22 novembre 2020, toute chose, poursuit Tahirou Barry, qui nous amène à émettre de très fortes réserves sur la sincérité et la crédibilité des résultats ».

Ainsi, entre autres griefs, l’opposition relève la modification à la dernière minute et de manière informelle du nombre et de la cartographie des bureaux de vote retenus pour les élections. Aussi, « des bureaux de vote prévus pour être ouverts sont restés fermés alors que d’autres bureaux qui ne devraient pas s’ouvrir pour raison d’insécurité ont été ouverts à la dernière minute sans une concertation préalable avec les acteurs politiques », a ajouté Tahirou Barry.

Vidéo –  Les griefs de l’Opposition contre la CENI

 

Burkina 24

Les candidats signataires ont également noté la non-ouverture ou l’ouverture tardive « de plusieurs bureaux sur l’ensemble du territoire national. Un bureau a ainsi pu ouvrir à 17 heures à Ouagadougou pour fermer ses portes à 18 heures. Des milliers d’électeurs ont été ainsi empêchés d’accomplir leur devoir citoyen », a fait savoir Tahirou Barry qui n’a pas manqué de signifier  que l’ensemble du processus a été émaillé de fraude.

Pour ces candidats de l’opposition, « la CENI n’a pas été à la hauteur de la mission de bonne organisation des élections qui est à sa charge », a indiqué Tahirou Barry qui a précisé que cette « mauvaise » organisation comporte deux  conséquences « majeures ».

D’abord, a expliqué Tahirou Barry, elle pénalise les candidats de l’opposition et ensuite, jette un discrédit sur les résultats des élections. « En tout état de cause, les signataires de l’accord politique de l’Opposition n’accepterons pas des résultats entachés d’irrégularités et qui ne reflètent pas la volonté du peuple burkinabè », a conclu Tahirou Barry.

En rappel, étaient présents lors de cette déclaration, les candidats Zéphirin Diabré, Ablassé Ouédraogo, Kadré Désiré Ouédraogo, Tahirou Barry, Gilbert Noël Ouédraogo, Eddie Komboïgo. 

Source : Burkina24.com

Faso24

Comments

comments

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com