Actualité

Quartier général du CDP : Les militants restent confiants que leur champion sortira victorieux

Les Burkinabè sont en attente des résultats de l’élection présidentielle du 22 novembre 2020. Au sein des états-majors des partis politiques, comment vivent-ils ces moments « d’angoisse » ? Pour ce faire une idée, Lefaso.net fait le tour. Au Congrès pour la démocratie et le progrès, ce 23 novembre, il y a de l’ambiance au rendez-vous.

Au quartier général du (QG) du CDP, ce 23 novembre aux environs de 16h. Il y a de l’agitation. Les militants trouvés sur place ont une préoccupation : se rendre au siège de l’opposition politique sis à la zone du bois (Est de Ouagadougou). En effet, à 17h, les candidats à l’élection présidentielle de l’opposition ont une déclaration à faire. Eddie Komboigo, candidat du CDP est de la partie. Normal que les militants du parti se mobilisent pour la circonstance. Ainsi, les personnes que nous avons trouvées au QG suggèrent : « Il faut revenir après. Nous partons pour la déclaration de l’opposition politique. »

Au QG du CDP, les jeunes assurent la veille

Aux environs de 19h, nous retournons sur nos pas. Sur place, nous avons trouvé un quartier général (QG) très loin de la mobilisation de la journée. C’est plutôt un calme olympien qui y régnait avec quelques militants qui étaient toujours sur les lieux. Certains échangeant entre eux pendant que d’autres étaient en train de suivre l’un des leur, le secrétaire national à la mobilisation des jeunes au CDP, Adama Tiendrébéogo, au journal télévisé d’une télé de la place. Lorsqu’il finit, certains jeunes l’entourent en le félicitant pour avoir bien parlé.

Le secrétaire national à la mobilisation des jeunes du CDP, Adama Tiendrebéogo, affiche un air confiant quant à la victoire de son champignon

S’approchant de nous pour répondre à nos questions, il lance ceci avec un air serein : « Vous voyez, madame, il n’y a pas de problème ici, l’heure est la fête depuis la nuit du vote. On chante, on danse, il y a de la joie, il y a de l’ambiance, parce que nous sommes confiants que notre candidat Eddie Komboïgo sortira victorieux avec la majorité des députés à l’Assemblée nationale ». Au-delà de cette ambiance de fête, poursuit-il, « il y a des gens retirés là-haut qui reçoivent des informations de gauche à droite, des provinces pour voir l’évolution des tendances, comment le CDP est classé, est ce que dans telle ou telle province, le CDP est classé premier ainsi de suite ».

Tout en rassurant que, quelle que soit l’issue des résultats qui sortiront de ces élections, ils les accepteront si toutefois cela est fait dans la transparence. « Parce que nous sommes des démocrates, mais si tel n’est pas le cas, c’est que nous n’allons pas accepter, la démocratie c’est aussi cela », affirme-t-il avec un sourire aux lèvres.

Yvette Zongo

Lefaso.net

Comments

comments

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com