Actualité

Ambasadeur Jean-Baptiste Doulaye Corentin Ki: Une messe dite à Kisson pour le repos éternel de son âme


Au cours de la journée du 14 novembre 2020, le village de Kisson devenu secteur 8 de Toma, était en ébullition. La famille KI, alliés et amis étaient réunis comme un seul homme pour une cause commune, celle de prier pour le repos éternel de l’ambassadeur Doulaye Jean Baptiste Corentin KI, précédemment chef du village de Kisson, ancien ambassadeur du Burkina au Canada et représentant de l’Union africaine au Tchad. La messe dans la chappelle de Kisson a été suivie de la bénédiction de la tombe de celui qui, affectueusement appelé par tous « Papa » dans son domicile sis à Kisson.

Kisson, ce village situé dans les encablures de la capitale de la province du Nayala (Toma) devenu le secteur 8 de Toma, a vibré le samedi 14 novembre 2020, au rythme et au son de tam-tam, des flutistes, des chantres San, des pas de danse des masques, des orchestres et ce, pour une seule cause à l’occasion des funérailles chrétiennes de l’ambassadeur Jean Baptiste Doulaye Corentin KI. Femmes, jeunes, anciens du village et environnants n’ont pas lésiné sur la mobilisation pour accompagner l’ambassadeur Doulaye Corentin, à travers une prière auprès du père céleste Dieu.

Pour mieux le faire, une veillée de prière a eu lieu le vendredi 13 novembre 2020 au cours de laquelle des cantiques ont été entonnées par les choristes de la chapelle de Kisson en vue d’implorer la miséricorde de Dieu pour le repos de l’âme de celui qui a été qualifié par tous d’« unificateur ».Dès le matin de bonne heure le samedi 14 novembre 2020, la chapelle de Kisson était déjà ornée de toute sa parure sous fond des affiches à l’effigie de l’illustre disparu. Ainsi à 10h, les différentes délégations venues des quatre coins du Burkina et de l’extérieur ont pris place à la chapelle de Kisson en présence des chefs de cantons de Toma et de Yaba. Aussi, le curé et les prêtres étaient déjà présents pour dire l’homélie. Pour les hommes de Dieu, l’ambassadeur Doulaye Corentin KI a fait preuve d’amour envers son prochain durant sa vie. Il a vécu sa foi chrétienne, a laissé entendre le curé lors de la messe. C’est pourquoi, a poursuivi le curé, la famille, l’ensemble des habitants de Kisson et environnants doivent continuer l’œuvre de l’homme en pratiquant l’amour et la solidarité envers leur prochain et ce, dans l’humilité comme l’a fait Doulaye Corentin KI.

La tombe de l’ambassadeur a été bénie pour son repos éternel (Ph. Dr)

Pour le curé, en dépit des hautes responsabilités qu’assumait l’ambassadeur Doulaye Corentin KI, il a su garder le cordon ombilical avec les siens à Kisson. Plusieurs représentants notamment l’épouse Marie Jeanne KI/Kanyala, le frère Souleymane KI, les enfants: Seraphine KI, Hermann KI, Franck KI, Joseph KI, Christophe Ky, Justin KI, Maximin Ky, Hilaire KI, Claude Roland KI pour ne citer que ceux_ci, les chefs de cantons de Toma et de Yaba étaient unanimes lors des témoignages sur les qualités d’homme d’amour, de rassembleur, d’humilité de l’illustre disparu. Pour eux, l’un de ses engagements et l’une de ses plus grandes richesses étaient la valorisation du capital humain via la culture de la solidarité humaine. Pour l’épouse Marie Jeanne KI, l’ambassadeur Doulaye Corentin KI peut être résumé en ces mots : « Vivez l’amour ». Pour elle, son époux n’est pas mort mais il a été admis à une autre vie à l’au-delà où il repose auprès du Dieu tout-puissant, le miséricordieux. C’est en cela que l’un des représentants des fils à savoir Hilaire KI, a laissé entendre que le sacerdoce des enfants sera de suivre les pas bien tracés du « papa » afin qu’il repose éternellement en paix avec la satisfaction d’avoir assuré une postérité qui va valoriser sa mémoire.

Hilaire KI, le représentant des enfants de l’ambassadeur a indiqué qu’ils ne ménageront aucun effort pour poursuivre les œuvres du papa

« Nous témoignons notre gratitude à l’ensemble des délégations qui se sont déplacées pour prendre part à ces funérailles chrétiennes à savoir les autorités administratives provinciales, régionales et nationales. Notre remerciement va à l’endroit du président du Faso, son Excellence monsieur Roch Marc Christian KABORE, qui a fait montre de solidarité à l’endroit de la famille durant la maladie du papa jusqu’à son inhumation. Il a une pensée à l’instant même envers nous », a martelé Hilaire KI. Le représentant des amis ambassadeurs du papa « Doualye Corentin » a indiqué qu’il a été un homme exceptionnel et brillant dont l’œuvre devrait inspirer la jeune génération. « Nous prions pour le repos éternel de son âme », a- t-il mentionné. Après l’étape de la chapelle, il y a eu la bénédiction de la tombe du « papa » de Kisson. Tour à tour, les membres de la famille ont aspergé l’eau bénie sur sa tombe sous le regard et la prière des prêtres. En rappel l’ambassadeur Doulaye Corentin KI a tiré sa révérence le 16 juillet 2019. Il repose désormais définitivement dans son village natal à Kisson.

Par Soumoubienkô Roland KI

Minute.bf

Source : Minute.bf

Faso24

Comments

comments

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com