Actualité

Élections couplées 2020 au Burkina : Les sièges du MPP et de l’UPC sont déserts avant le verdict officiel

Ce mercredi 25 novembre 2020, les résultats des scrutins présidentiel et législatifs sont toujours attendus avec impatience. Aux quartiers généraux (QG) des partis politiques de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) et du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), la ferveur de l’attente des résultats n’est plus comme au lendemain des élections. Ils se sont vidés de leurs mondes, en attendant le verdict officiel.

Au siège national de campagne du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), dans la journée de ce 25 novembre, quelques jeunes sont à pied d’œuvre pour débarrasser les lieux des sachets plastiques et autres déchets polluants. Il s’agit aussi de rassembler les sièges assis en vue de leur remplacement par d’autres.


En cas de victoire de leur candidat, il y aura un rassemblement, comme cela a été le cas le lendemain des élections où les résultats étaient attendus, conformément aux promesses de la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Yacouba Traoré, directeur de communication du parti, explique que c’est dans l’espoir d’une proclamation des résultats de la présidentielle que les militants s’étaient attroupés au siège de campagne du parti le 23 novembre 2020.

La désorganisation au siège national de campagne du MPP.

Certes, les tendances des résultats partiels donnent l’avantage au candidat du MPP, mais les militants disent rester sereins jusqu’à la compilation complète des résultats par la CENI. Quoi qu’il en soit, affirme Yacouba Traoré, le parti se soumet au verdict des urnes, et est prêt à repartir à la conquête de l’électorat dans le cas d’un second tour.

À l’Union pour le progrès et le changement (UPC), c’est à peine une dizaine de militants qui veillent au grin. Ils informent que les responsables du parti sont en concertation. En rappel, la presse avait été alertée d’une probable manifestation des partis signataires de l’accord politique de Ouagadougou, pour ce mercredi 25 novembre.

Au siège national de campagne de l’UPC, seules sont présentes les personnes assurant la permanence

À la dernière minute, la manifestation a été annulée. Les raisons de l’annulation ne sont pas explicites pour l’instant. Il faut aussi signaler l’absence des commissaires CENI issus de l’opposition, aux compilations des résultats du 24 novembre. Aux dernières nouvelles, ceux-ci ont décidé de regagner les rangs ce mercredi 25 août 2020, et les résultats sont attendus de part et d’autre des différents camps en compétition. Un recours sera-t-il introduit par l’opposition ou pas ? L’avenir nous le dira.

Les angoisses ne sont pas que du côté de la présidentielle. Qui de l’opposition ou du parti au pouvoir aura la majorité à l’Assemblée nationale ? Le vote étant déjà accompli, les regards sont maintenant tournés vers la CENI et le Conseil constitutionnel, à qui revient le dernier mot.

Étienne Lankoandé

Lefaso.net

Comments

comments

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com