Actualité

Résultats provisoires de la présidentielle 2020 : Le CDP « a décidé d’abandonner » la poursuite de recours

Quatre jours après la proclamation des résultats provisoires du scrutin du 22 novembre 2020, l’ex-parti au pouvoir, le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) a animé, ce lundi 30 novembre 2020 à Ouagadougou, une conférence de presse pour dresser le bilan du processus.

Au terme du scrutin, les résultats provisoires donnent 15, 48% au candidat du CDP pour la présidentielle (il n’a pas présenté de candidat en 2015) et 20 députés (contre 18 en 2015) pour les législatives. Après avoir énuméré de nombreux dysfonctionnements qui ont émaillé le processus, les conférenciers ont caractérisé le scrutin de piteux sur le plan de l’organisation.

Pour les responsables du CDP, les insuffisances ont « sérieusement entamé » et jeté un discrédit sur les résultats proclamés.

Le parti, après avoir pris acte des résultats provisoires, s’était, de concert avec l’ensemble des partis signataires de l’accord politique de l’opposition, réservé le droit d’entreprendre toute action légale auprès du Conseil constitutionnel.


« Le bureau exécutif national, en sa séance du 29 novembre 2020, a reconnu la pertinence de cette démarche ; il a cependant fait le constat de l’absence de l’unanimité des candidats signataires de l’accord politique pour la mise en œuvre des recours. De même, en raison des dispositions de l’article 149 du Code électoral pour ce qui concerne l’élection présidentielle, la direction politique nationale a décidé d’abandonner la poursuite de recours.

Toutefois, pour ce qui est des élections législatives, le bureau exécutif national instruit les candidats au niveau local d’engager au cas par cas, les recours nécessaires », a exposé le directeur national de campagne du CDP, Topan Mohamed Sané. Selon ses explications, le manque d’accord au sein de l’opposition politique a empiété sur le délai de dépôt de la requête contre la régularité des opérations électorales (comme le veut l’article 149 du Code électoral).

Au-delà des observations, la direction politique nationale s’est montrée reconnaissante aux électeurs pour la confiance placée au parti, aux Forces de défense et de sécurité pour la sécurisation du processus et a invité la Commission électorale nationale indépendante à mieux faire.

« Le CDP réaffirme sa ferme détermination à participer à l’approfondissement du processus démocratique depuis la renaissance démocratique en 1991 avec Blaise Compaoré », a déclaré le principal intervenant à la conférence, Topan Mohamed Sané.

La direction politique nationale a réitéré le « constant attachement » du parti aux valeurs républicaines, à la paix et à la stabilité du pays.

O.L

Lefaso.net

Comments

comments

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com