Actualité

Côte d’Ivoire: Yodé et Siro convoqués à la brigade de recherches de la gendarmerie nationale

Le duo « Zouglou » composé de Dally Djédjé Gervais et de Sylvain Decavailles Aba plus connu sous le nom de « Yodé et Siro » sont attendus ce mercredi 02 Décembre 2020, consécutivement à des convocations qui leur ont été adressées individuellement, dans les locaux de la brigade de recherches de la gendarmerie nationale pour « enquête judiciaire » comme le précisent ces documents.

« Nous avons reçu ce soir une convocation du Commandement Supérieur de la Gendarmerie Nationale section de recherches pour motif : Enquête Judiciaire. Nous irons demain 2 décembre répondre à ladite convocation », reporte le dernier post du groupe « Zouglou » en vogue présentement, « Yodé et Siro », sur son profil Facebook.

Le 29 novembre 2020, lors de leur dernier concert à Yopougon, l’un des bastions de l’opposition dans la capitale économique ivoirienne, ces deux célébrités de la musique ivoirienne s’identifiant eux-mêmes du côté des artistes engagés, ont apostrophé le Procureur de la République près le tribunal de première instance d’Abidjan. Devant leurs fans complétement acquis à leur cause, entre deux titres, ont interpelé l’homme de droit sur la justice à double vitesse que subissent les partisans de l’oppositions depuis l’éclatement des violences intervenues à la suite du mot d’ordre de désobéissance civile lancé par leurs différents leaders.

« Dites au Procureur Adou Richard, allez lui dire qu’un mort c’est un mort. On ne passe pas son temps à chercher les petits Baoulé dans les villages pendant que les gens sont ici avec des machettes et ils sont bien identifiés… », a craché Siro avant d’entonner une hymne à Laurent Gbagbo et à tous les Ivoiriens contraints à l’exil, en l’occurrence Charles Blé Goudé et Soro Kigbafori Guillaume.


Côte d’Ivoire – Le duo « Zouglou » composé de Dally Djédjé Gervais et de Sylvain Decavailles Aba plus connu sous le nom de « Yodé et Siro » sont convoqués ce mercredi 02 Décembre 2020 à la brigade de recherches de la gendarmerie nationale à Abidjan-Plateau.

Pour ces faiseurs de musique made in Côte d‘Ivoire, le Procureur Adou Richard n’aurait pas jusque-là fait preuve de neutralité suffisante dans le traitement des dossiers nés de la crise pré et post-électorale 2020.

Cette sortie de « Yodé et Siro » n’étonne guère d’autant plus que dans leur dernier album « Héritage », ils fustigent le pouvoir incarné par le Président Alassane Ouattara qu’ils accusent de ne pas travailler dans le sens de la réconciliation nationale : « On ne se réconcilie pas avec quelqu’un qui est en prison », disent-ils dans le titre qui a donné son nom à l’album.

En tout état de cause, le « Gbonhi » (qui signifie « groupe » ou encore « allié » en langue Nouchi, l’argot ivoirien) de « Yodé et « Siro », par ailleurs, l’un des titres de leur dernière œuvre dans lequel ils rendent hommage à leurs amis et inconditionnels, compte bien accompagner son idole ce mercredi 02 Décembre 2020 aux portes de la brigade de recherches de la gendarmerie à Abidjan-Plateau.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Correspondant de Burkina24 en Côte d’Ivoire

Source : Burkina24.com

Faso24

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com