Actualité

Froid et climatisation : Rendre professionnels les techniciens du domaine à travers la Validation des acquis de l’expérience

Le bureau national Ozone a organisé ce 02 décembre 2020 à Ouagadougou, un atelier de concertation sur le processus de Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) des techniciens en froid et climatisation. Les acteurs du domaine réunis pour l’occasion, vont au cours de leurs échanges, définir les conditions et les méthodes qui permettront aux techniciens issus de l’apprentissage non formel, de connaitre et faire reconnaitre leur niveau de compétence sur le plan national grâce à l’obtention de certificats.

Selon la définition consensuelle retenue dans le contexte burkinabè, « la VAE est un dispositif qui permet à toute personne engagée dans le monde du travail, de valider les compétences acquises, quel que soit leur mode d’acquisition, en vue d’obtenir une reconnaissance officielle de la part de l’organisme responsable de la certification professionnelle, en se basant sur des référentiels dont le processus d’élaboration a été participatif à travers l’implication des partenaires sociaux et sur la base d’épreuves ». Elle contribue donc à reconnaitre, valoriser et valider l’expérience des acteurs du milieu professionnel, qui ne sont pas passés par le système formel d’apprentissage et donc ne disposent pas de diplômes attestant de leur niveau de compétence réel.

Tibila Pierre Ouédraogo, Secrétaire permanent de commission nationale de la certification

Pour les acteurs du domaine du froid et de la climatisation qui prennent part au présent cadre de concertation, la VAE leur permettra de mieux organiser le secteur, d’être plus crédibles sur le marché en disposant de documents attestant de leur niveau de compétence, de postuler à des offres d’emplois ainsi qu’à des marchés de l’Etat burkinabè mais aussi de s’assurer de la mise en œuvre de bonnes pratiques dans le domaine.

La VAE, en tant qu’ingénierie de certification, a fait son apparition en 2018 dans le dispositif du secrétariat permanent de la commission nationale de la certification. Et pour qu’elle soit effective, il faut concevoir des outils mais aussi élaborer des textes administratifs qui ont trait aux documents à fournir et au coût de la certification selon Ouédraogo Tibila Pierre, secrétaire permanent de commission nationale de la certification. « Ces différents aspects doivent être mentionnés dans un document officiel, c’est-à-dire un manuel de procédures qui devait voir le jour en 2020. Le Covid-19 a malheureusement ralenti le processus mais nous espérons que dans le premier trimestre de l’année 2021, tout sera fin prêt », a-t-il soutenu.

Vue des participants

La rencontre du jour qui réunit des membres d’associations des techniciens du froid et de la climatisation, des enseignants du domaine ainsi que des experts du bureau nationale Ozone, va servir à élaborer une feuille de route pour la mise en place du processus de la VAE des professionnels du froid et de la climatisation. Les participants vont également dresser une liste des candidatures potentielles aux différents niveaux de validation des acquis et constituer un pool de professeurs, d’enseignants et d’experts dans le secteur du froid et de la climatisation.

L’organisation d’une telle rencontre par le bureau national Ozone trouve son sens dans le besoin d’amener les acteurs du froid et de la climatisation à participer à la protection de la couche d’ozone et à la lutte contre le réchauffement climatique. Les techniciens ont déjà bénéficié de formation sur les bonnes pratiques et les procédures de vérification de la qualité des réfrigérants utilisés.

Armelle Ouédraogo

Lefaso.net

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com