Actualité

11-Décembre 2020 à Banfora : Une compétition pour récompenser le meilleur « grimpeur de rônier »

Dans le cadre de la célébration du 11-Décembre 2020 à Banfora, le Comité national d’organisation, à travers la Direction régionale en charge des sports des Cascades, a initié une compétition de montée du rônier. Le top de départ de cette activité sportive a été donné le mercredi 2 décembre dans la cité du paysan noir.

A chaque édition du 11-Décembre, le comité national d’organisation apporte des innovations. Pour l’étape de Banfora, dans la région des Cascades, l’innovation majeure, selon le secrétaire permanent du 11-Décembre, Boukari Khalil Bara, est l’organisation de cette compétition de « montée du rônier », une discipline qui était déjà ancrée chez les communautés de la localité.

Pour cette première édition de la montée du rônier à Banfora, onze personnes venues des quatre coins de la région, ont pris part à la compétition. Il s’agissait, pour les candidats, de monter le plus rapidement possible et à mains nues sur le rônier. Arrivé au sommet de l’arbre, le concurrent doit sonner une cloche.

A l’issue de la compétition, c’est Oumar Sourabié du village de Moussodougou qui s’est imposé avec un temps de 8 secondes 7 dixièmes. Il a reçu une enveloppe de 50 000 F CFA, une échelle pour cueillir le bandji, plus une gourde et une ceinture. Les deuxième et troisième ont reçu respectivement 40 000 et 30 000 F CFA, avec chacun du matériel d’extraction du bandji. Les candidats classés 4e jusqu’à 10e ont reçu chacun la somme de 10 000 F CFA.

Les officiels encourageant les candidats avant le début de la compétition.

Le rônier, arbre emblématique de la commune de Banfora

L’organisation de la compétition a permis d’expliquer l’importance du rônier pour les populations locales. En effet, cet arbre, bien connu à cause de sa sève précieuse appelée « bandji », est utilisé de plusieurs manières. Les feuilles servent à confectionner des paniers, des chapeaux, des parapluies, etc. Le bois est utilisé comme charpente dans la construction. Aussi, l’extraction de cette boisson naturelle du rônier demeure une des activités principales qui font vivre des familles. « La montée du rônier est l’innovation de cette région dans le cadre du 11-Décembre. Cette activité existait déjà chez les communautés des Cascades. Nous avons juste voulu la valoriser », a expliqué Boukari Khalil Bara, secrétaire permanent du 11-Décembre.

Le secrétaire permanent du 11-Décembre, Boukari Khalil Bara.

Pour le directeur régional des sports et des loisirs des Cascades, Moussa Condé, cette nouvelle discipline a consisté à mettre des travailleurs du bandji en compétition. Selon lui, le rônier est un arbre très utile et utilitaire dans la région des Cascades. « A travers cette activité, nous voulons montrer aux yeux de tous, que cette région possède quelque chose de particulier qui est la montée du rônier. C’est une nouvelle discipline à caractère sportif », a-t-il conclu.

Romuald Dofini

Lefaso.net

Source : lefaso.net

Faso24

Comments

comments

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com