Actualité

Gospel Story : Le site web qui constitue la mémoire des pionniers de la musique d’évangile du Burkina

Mathieu Kaboré, promoteur de carrefour gospel a créé un site dénommé « Gospel Story » (histoire d’évangile). Ce site web est une base de données qui regroupe la mémoire des pionniers de la musique d’évangile du Burkina. L’objectif est de permettre aux générations futures de tirer profit de leurs devanciers. La présentation et le lancement ont eu lieu le jeudi 3 décembre 2020 à Ouagadougou.

L’idée de la création du site Gospel Story est née d’un constat, celui de l’oubli du chef-d’œuvre des anciens musiciens chrétiens burkinabè. C’est ainsi que l’avènement du présent site se veut être un lieu d’hébergement

et de revalorisation des œuvres des pionniers de la musique chrétienne. Selon le promoteur de carrefour Gospel, Mathieu Kaboré, l’objectif est de pouvoir rassembler et constituer une mémoire des artistes qui ont impacter l’église au Burkina Faso. Aussi c’est de faire en sorte que leur parcours musical ne soit pas une œuvre vaine, que leurs mémoires ne s’effacent point.

Mathieu Kaboré, promoteur de carrefour Gospel

Présente à la cérémonie de présentation, la marraine, Nestorine Sangaré, pense que la création d’un tel site est plus que jamais nécessaire. Ce site pour elle permet de faire connaitre les artistes chrétiens burkinabè à l’international. Elle l’a exprimé en ces termes : « Je pense que c’est quelque chose qu’il fallait faire depuis longtemps. Ce site va permettre de connaitre non seulement les anciens musiciens qu’on ne voit plus mais aussi il va permettre de découvrir les nouveaux artistes. » De ce point de vue, elle a félicité le promoteur et toute l’équipe pour leur ingéniosité.

Nestorine Sangaré, marraine de la cérémonie

Pour utiliser ce site il faudra taper sur google « gospelstory.net ». Sur ledit site l’on peut y trouver entre autres, des témoignages de vie chrétienne, des chants religieux des anciens, des conseils évangéliques édifiants, etc.

Témoignage de conversion au Christ et ministère dans la musique

Emmanuel Nakelcé, pasteur et artiste musicien de l’église des Assemblées de Dieu « ra man yiré » de Boulmiougou, a raconté sa rencontre avec Dieu. « Je suis né dans une famille [pratiquant la religion traditionnelle]. Donc, j’ai été initié dans les règles de cette religion. J’ai grandi en croyant que cette religion était le chemin qui mène à la vie éternelle. Je l’ai vécue. J’ai fait des sacrifices et même pratiqué la sorcellerie. Mais c’est une fois en Côte d’Ivoire en 1974 que j’ai entendu parler de Jésus en écoutant le chant du pasteur Paul Zoungrana. J’ai été touché par les paroles du chant qui disaient que tous ceux qui n’ont pas donné leur vie à Jésus Christ iront en enfer une fois mort. »

Les participants

Par ailleurs, il confie que son père était un musicien des années 60. Mais il reste convaincu et précise que ce n’est pas ce motif qui l’a conduit dans le monde musical car, dit-il, « ce n’est pas ça qui m’a inspiré et m’a conduit dans la sphère musicale. Ce sont les circonstances qui ont précédé ma conversion qui m’ont propulsé dans la musique. » Ainsi deux jours après sa rencontre avec Jésus, le pasteur Nakelcé a commencé a chanté sa toute première composition intitulée : « Je serai serviteur de Dieu et non esclave du monde. » Puis, conclut-il « Depuis ce jour, je n’ai plus cessé de chanter. »

Il faut noter que le « carrefour Gospel » a pu réaliser cette année deux grandes innovations : « le Gospel Story » et le « Gospel week » qui est une soirée d’évangélisation des artistes non chrétiens.

Dofinitta Augustin Khan (Stagiaire)

Lefaso.net

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com