Actualité

Ecole de santé sainte Julie : 417 impétrants prêtent le serment d’un « Don de soi » professionnel

L’Ecole privée de santé sainte Julie de Ouagadougou a organisé, le samedi 5 décembre 2020, une cérémonie de prestation de serment de 417 élèves stagiaires. Cette cérémonie marque aussi la fin de trois années de formation de ces apprenants, désormais aptes à exercer la profession d’agents de santé.

C’est devant des parents, amis et enseignants que les 417 élèves stagiaires en fin de formation à l’école de santé sainte Julie, ont juré d’utiliser leurs connaissances pour soulager la souffrance humaine, de récupérer, conserver et promouvoir la santé et de garder intact le secret professionnel. « Après la prestation de serment, ils sont maintenant aptes à servir la Nation avec les connaissances qu’ils ont acquises » a expliqué le directeur des études et des stages, Malachie Yaogo.

Malachie Yaogo, directeur des études et des stages, en train de diriger le cérémonial de prestation de serment

Les 417 élèves stagiaires, selon lui, sont repartis en 142 sages-femmes, 228 infirmiers d’Etat, 42 agents de santé communautaires et 5 agents itinérants de santé. Le fondateur de l’établissement, Samuel Kéré, a précisé que les sages-femmes étaient au nombre de 147, soit un taux de réussite de 96,59%, les infirmiers d’Etat au nombre de 245 soit 93,06% de taux de réussite, les Agents de santé communautaires 48 soit 87,5% de taux de réussite et 100% de taux de réussite pour les agents itinérants de santé.

Djamila Bamogo, AIS, tenant son attestation. Elle dit être contente d’avoir pu finir sa formation avec brio

L’école privée de santé sainte Julie a ouvert ses portes à Ouagadougou en 2015. Parmi les élèves stagiaires qui ont fait leur sortie le 5 décembre 2020, c’est la troisième promotion d’élèves sages-femmes et infirmiers d’Etat, quatrième promotion d’élèves agents itinérants de santé et la toute première promotion pour les agents de santé communautaires. La cérémonie a été jonchée de prestations artistiques et de remise d’attestation de fin de formation. La promotion a reçu le nom de baptême « Don de soi ». Le parrain de la cérémonie, Karim Kaboré, Directeur de l’enseignement privé du Burkina, a ainsi invité ses filleuls à faire de ce nom, une réalité tout au long de leur carrière professionnelle.


Etienne Lankoandé

Lefaso.net

Source : lefaso.net

Faso24

Comments

comments

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com