Actualité

Gestion efficiente des populations vulnérables : Le SP/CONASUR reçoit du matériel informatique

L’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) et la Coopération Suédoise ont remis, le lundi 7 décembre 2020, un lot de matériel informatique au gouvernement burkinabè pour le Secrétariat permanent de Conseil national de Secours d’urgence et de Réhabilitation (SP/CONASUR). Ce don de plus de 78 millions de Fcfa a été fait sous le regard de la ministre de la Femme, de la Solidarité nationale, de la Famille et de l’Action humanitaire, Hélène Marshall Ilboudo.

10 ordinateurs portables, 5 ordinateurs de bureau, 100 tablettes, 100 Smartphones, 2 ordinateurs, 2 imprimantes, HP Color, 5 Stockage réseau, 3 Cameras, 3 Vidéo-projecteurs, 3 Ecrans de projection. C’est la composition du don reçu par le Secrétariat permanent de Conseil national de Secours d’urgence et de Réhabilitation (SP/CONASUR). Ce don estimé à 78,8 millions de francs CFA est le fruit de la collaboration entre l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) et la Coopération Suédoise pour l’amélioration de la résilience des populations vulnérables.

C’est aussi grâce à la bonne santé des relations entre les deux institutions et le Burkina Faso que le SP/CONASUR a pu bénéficier de ce don. Selon le représentant de la FAO au Burkina, Dauda SAU, ce matériel et équipements informatiques rentrent dans le cadre de la mise en œuvre du projet « réponse d’urgence et appui à l’amélioration de la résilience des populations vulnérables dans les Zones à risque au Burkina Faso ».

Remise symbolique du matériel informatique au gouvernement burkinabè

Renforcer le dispositif de collecte et traitement des données

Ce don vient pour renforcer le mécanisme de collecte, de traitement, de diffusion et de gestion des données relatives aux personnes déplacées internes. « Ces moyens mis à votre disposition ne couvriront certes pas l’ensemble de vos besoins, mais, ils devraient permettre de travailler convenablement » a lancé Dauda SAU à l’endroit du Secrétariat permanent et à l’ensemble du dispositif terrain du CONASUR.

Pour l’occasion, il a exprimé sa satisfaction quant aux efforts multiformes menés sur le terrain, malgré l’insuffisance des moyens et le contexte difficile. Dans le même ordre d’idée, le chef de la Coopération de l’Ambassade de Suède au Burkina Faso, Andreas Bergqvist s’est réjoui de la remise du ce matériel qui permettra aux équipe d’être plus efficaces, et au projet d’atteindre ses objectifs. Toutefois, il a réaffirmé la disponibilité de son pays à accompagner les actions en faveur des déplacés internes.

Andreas Bergqvist, le chef de la Coopération de l’Ambassade de Suède au Burkina Faso

1 049 767 personnes déplacées enregistrées par le SP/CONASUR

Ce don a été bien accueilli par la ministre de la Femme, de la Solidarité nationale, de la Famille et de l’Action humanitaire, Hélène Marshall Ilboudo. Pour elle, ce geste vient rappeler l’engagement des donateurs et du Burkina Faso en matière d’appui aux opérations de maintien de la sécurité alimentaire. Dans le contexte difficile dans lequel le pays se trouve actuellement, ce don vient à point nommé pour améliorer les efforts du SP/CONASUR en apportant des solutions aux préoccupations des populations vulnérables.

Visite du matériel avec les donateurs

A l’en croire, à la date du 10 novembre 2020, le SP/CONASUR enregistrait 1 049 767 personnes déplacées. Quant à la situation alimentaire et nutritionnelle, l’analyse de l’outil Cadre Harmonisé version 2.0 a indiqué en juillet 2020 que 3 280 800 personnes, avec plus de 500 000 personnes en urgences alimentaire et plus de 11 000 personnes en situation de catastrophe/famine ont besoin d’une assistance immédiate de renforcement de leurs moyens d’existence.

La photo de famille

Le projet « réponse d’urgence et appui à l’amélioration de la résilience des populations vulnérables dans les Zones à risque au Burkina Faso » a été formulé par la FAO en réponse au déficit vivrier de 2018 qui a été aggravé par la dégradation de la situation sécuritaire. Elle est mise en œuvre grâce au soutien financier de la Coopération suédoise.

Judith SANOU

Le Faso.net

Comments

comments

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com