Actualité

Promotion de la cohésion sociale au Nord : Le Centre Diocésain de Communication capitalise ses actions sur le terrain

Le Centre Diocésain de Communication (CDC) a organisé une rencontre avec les acteurs clés de la cohésion sociale qui interviennent dans le cadre de la mise en œuvre de son projet d’appui à la résilience des communautés (PARC). Les travaux se sont déroulés le mercredi 2 décembre 2020 sous la présidence de Kouka Jérémie Ouédraogo, secrétaire général de la région du Nord.

Une cinquantaine d’acteurs de la région du Nord provenant de l’administration publique, des différentes communautés religieuses, coutumières, de représentants de la société civile qui interviennent dans la cohésion sociale et la résilience, des acteurs de la communication ont pris part à la rencontre. Pour le CDC à travers son directeur, Abbé Victor Ouédraogo, il s’agit par cette activité de concourir à améliorer l’apprentissage sur l’expérience et les pratiques du projet, partager les expériences et les pratiques et fournir des éléments de capitalisation sur les activités menées depuis juillet 2019 dans le cadre de la mise en œuvre du projet.

Des clubs d’écoute servir tremplin à la cohésion sociale

Pour mémoire, le PARC est une initiative mise en œuvre par le CDC et a pour objectif global de contribuer au renforcement de la cohésion sociale et de la paix dans la région du Nord. Au cours de la mise en œuvre du projet, des activités de renforcement du dialogue inter religieux, de l’intégration communautaire dans la région ont été menées. En outre, le projet a travaillé à renforcer l’implication des femmes et des jeunes dans la prévention de l’extrémisme violent et la consolidation de la cohésion sociale au Loroum, au Zondoma et au Yatenga.

Les acteurs de mise en oeuvre du PARC

De l’exposé du chargé de suivi évaluation du projet, Wilfrid Kaboré, il ressort qu’à travers ses 73 clubs d’écoute mis en place et les initiatives communautaires de la paix (ICP), le projet a contribué à accroitre la résilience socio-économique des jeunes et des femmes face aux menaces terroristes dans la région du Nord.

Valoriser les leçons apprises des expériences et des pratiques du projet

En termes d’acquis à capitaliser, les participants ont été informés du renforcement de la participation de plus de 50 leaders religieux et coutumiers à la cohésion sociale et de la sensibilisation de plusieurs personnes des communes et villages de la zone d’intervention du projet sur la cohésion sociale dans les lycées, les villages et dans les médias. En outre, il est à noter l’appui à l’autonomisation de 400 jeunes et femmes à travers des formations et l’octroi des micro-crédits et la promotion chez 50 femmes en leadership pour la cohésion sociale, le dialogue interreligieux et l’éducation des enfants.

Abbé Victor Ouédraogo directeur du centre diocésain de communication

Au nom du gouverneur de la région du Nord, Kouka Jérémie Ouédraogo a invité les acteurs clés de la cohésion sociale à adopter toujours des comportements exemplaires dans un esprit de coexistence. Il a loué l’initiative du CDC dans le contexte actuel au Nord caractérisé par des déplacements massifs de populations qui se retrouvent être des réfugiés dans leur propre région.

L’abbé Victor Ouédraogo s’est dit heureux parce que le projet a permis de mener plusieurs activités à l’endroit des femmes et des jeunes dans l’appui à la résilience socio-économique et de remercier les partenaires qui ont soutenu la mise en œuvre du projet.

Yann NIKIEMA

Lefaso.net

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com