Actualité

Construction de la cité des artistes à Bobo-Dioulasso : Le projet présenté au ministre de la culture Abdoul Karim Sango

Le ministre de la Culture Abdoul Karim Sango a assisté le mercredi 9 décembre 2020, à la présentation du projet de construction de la cité des artistes à Bobo-Dioulasso.

Cette cité a pour objectif de donner de la ‘’dignité aux artistes’’ comme l’exprime le ministre de la Culture, notamment lors d’événements majeurs comme la Semaine nationale de la Culture (SNC), pour leur permettre de se loger décemment plutôt que dans des écoles, mais également d’être dans un espace de créativité pour mener pleinement leurs activités artistiques.

Vue 2 de la Cité des artisans à Bobo-Dioulasso

La cité comprendra des hébergements de plus de 2000 lits (dortoirs, salles annexes, villas, studios), 10 salles de répétition, 4 studios de création, un bloc administratif, 10 ateliers, 10 boutiques, 2 aires de spectacles en plein air, une salle de spectacle de 641 places, un restaurant de 1000 places, des parkings.

Le présidium

La cité des artistes sera réalisée sur une superficie de 4 4571 m2, soit 4,45 ha au secteur 18, quartier Sarfalao, dans l’arrondissement 6 de la commune de Bobo-Dioulasso. Le bâtiment de la cité des artistes sera à la fois le mariage entre la modernité et les traditions de la société burkinabè.

Le budget prévisionnel du projet est de 25 milliards de francs CFA. Il a pour maitre d’ouvrage le ministère de la Culture et maître d’œuvre CREA Associates, en collaboration avec CHB Architectures.

Les participants

Pour Léon Bonzi, gérant du cabinet CREA Associates (Cabinet de Recherches et d’Etudes architecturale), la réalisation de la cité des artistes à Bobo-Dioulasso est pour eux un projet emblématique qui au-delà de ses aspects fonctionnels est d’une importance capitale pour toute la nation qu’ils veulent, même au-delà des frontières.

Aussi à l’image de la Tour Eiffel ou d’autres monuments mondiaux, ils veulent que ce projet puisse être un emblème culturel à l’échelle mondiale pour participer à donner plus de visibilité à la nation burkinabè.

Léon Bonzi, gérant du cabinet CREA Associates

Selon le ministre de la Culture, Abdoul Karim Sango, la réalisation de cette cité des artistes est un projet qui remonte à plusieurs années.

Avec l’engagement du gouvernement, ils sont progressivement en train d’aboutir à la réalisation de ce projet qui va donner un espace où les artistes qui viennent à la Semaine nationale de la Culture (SNC) et aussi de façon plus générale permettre que les artistes qui vont se retrouver à Bobo-Dioulasso pour diverses prestations, puissent loger dans un premier temps dans des conditions de dignité humaine.

Abdoul Karim Sango, ministre de la Culture

Cela est, dit-il, « important parce que le premier droit de l’homme, c’est le droit à la dignité et de ce point de vue le gouvernement estime que les artistes ont droit à de la dignité. Au-delà des espaces d’hébergement, la cité est également conçue pour être un lieu de création artistique parce que la culture se vit, se perpétue lorsqu’il y a la possibilité d’être permanemment dans une dynamique de création ; et la création artistique exige un minimum de conditions parmi lesquelles les lieux où on va pour créer artistiquement ».

Photo de famille

Pour le ministre, la réalisation de cet ouvrage à Bobo-Dioulasso va permettre à cette ville d’être véritablement la capitale de la culture du Burkina Faso.

Bien que le coût du projet soit estimé à priori à 25 milliards de Fcfa, le ministre Sango s’est montré optimiste pour sa réalisation, car pour son estime, « ce n’est pas parce que c’est la culture que ça doit être un problème, non ! La culture fait partie des droits fondamentaux de l’homme au même titre que les gens ont droit à la santé, à l’éducation, à l’habitat. Le droit à la culture est un droit fondamental pour lequel le gouvernement est engagé ».

Haoua Touré

Lefaso.net

Source : lefaso.net

Faso24

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com