Actualité

Dori : La douane saisit 620 explosifs enfouis dans des marchandises


La Direction régionale des Douanes du Nord a saisi un important lot d’explosifs sur l’axe Dori-Ouagadougou. Elle l’a présenté le mardi 8 décembre 2020 au cours d’une conférence de presse.

« Au contrôle routier, des agents ont contrôlé un véhicule qui transportait de la marchandise, notamment, des sacs de riz, et ils ont pu constater au dessus de la cabine qu’il y avait une cache aménagée. Lorsqu’ils ont fouillé dans la cache, ils y ont retrouvé ces charges explosives », a révélé le Directeur régional (DR) des douanes du Nord, Victor Ilboudo.

Des produits qui ne sont pas sans dangers non seulement sur la santé de la population et aussi dans cet environnement insécuritaire dans la zone. Selon les explications de l’expert du régiment d’infanterie commando de Dori, Amidou Sarambé, « c’est du matériel toxique généralement que les gens appellent le pain » . M. Sarambé indique surtout que : « si tu l’utilises sans gants, ce n’est pas intéressant et quand ça y est dans l’air libre aussi, le fait de le respirer à un effet toxique sur la santé ». L’autre danger et non des moindres relevé par l’expert est que « le produit s’explose au contact du feu ». « Si jamais ça tombe dans les mains des mauvaises personnes, on peut l’utiliser pour faire ce qu’on appelle des bourrages contre les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) », a-t-il prévenu.

Et à M. Ilboudo, au regard de ces révélations, d’inviter les populations à la vigilance, la région étant déjà en proie à l’insécurité du fait de forces terroristes.

Pour l’heure, les transporteurs sont entre les mains du procureur du Faso près le tribunal de grande instance de Dori. Mais qu’à cela ne tienne, pour cette pratique qui est loin d’être une première selon la DR des Douanes du Nord, ajoutée aux autres saisies dans des compagnies même de transport en commun, la question du contrôle des engins explosifs sur toute l’étendue du territoire burkinabè se pose avec acuité au regard de l’environnement sécuritaire national.

Par ailleurs, on est pas à la première saisie du genre, qu’en ressort-il donc de cela ? Seules les autorités habilités pourront répondre à cette interrogation.

Minute.bf avec la RTB

Source : Minute.bf

Faso24

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com