Actualité

11-Décembre: « Même si le gouvernement avait construit une seule villa, on va fêter », habitant de Banfora


À J-1 on peut dire que finalement la fête de l’indépendance de ce 11 décembre 2020 se tiendra malgré les voix dissonantes qui s’élevaient; certaines pour le report, d’autres pour la tenue à bonne date de la fête à Banfora. On se souvient que des ressortissants de la région sous la houlette de Mélégué Maurice Traoré ancien président de l’Asemblée nationale, avaient pour ambition de mettre en place une pétition pour demander le report pour 2021 de la fête dans les Cascades sous prétexte que le niveau d’exécution des infrastructures n’était pas à la hauteur de l’évènement. Finalement, le gouvernement avec la bénédiction des populations de la région aurait eu le dernier mot car de notre constat ce 10 décembre les petits plats sont mis dans les grands pour que la fête se tienne. Ainsi, à J-1 nous avons recueilli sur le terrain les opinions de fils de la région en ce qui concerne leur satisfaction par rapport à l’évolution des travaux des infrastructures du 11 décembre et les velléités de report des festivités par certaines voix.

« Vous savez, un « tient » vaut mieux que demain tu aura deux » répond Michel Sanon, fils de Banfora, agronome à la retraite à ceux qui avaient voulu le report du 11 décembre 2020 de Banfora. Il a indiqué : »même si le gouvernement avait construit une seule villa, on va fêter » car dit-il, « à partir du moment que le gouvernement a mis en place un système tournant de célébration du 11 décembre, au tour de la région des Cascades, rien ne sert de le reporter ce d’autant plus qu’il n’a pas dit qu’ils ne vont pas terminer les travaux » .

Le 11 décembre n’a rien avoir avec l’embellissement de la ville

D’ailleurs, a-t-il poursuivi, « le 11 décembre n’a rien avoir avec la construction des maisons. Le 11 décembre c’est une fête nationale. Une fête nationale pour nous rappeler que nous sommes indépendant ».

Aussi, Michel Sanon a donc voulu que l’opinion puisse faire la nuance entre la fête de l’indépendance et l’embellissement de la ville. « Il ne faut pas confondre embellir une ville et faire une fête d’indépendance. » a-t-il laissé entendre.

Également, en réponse à ceux qui ont estimé qu’il faille reporter le 11 décembre à cause du retard d’exécution des infrastructures, Anama Dao habitant de Banfora a aussi fait savoir que « s’ils voulaient qu’on reporte le 11-Décembre 2020 de Banfora, il fallait qu’ils s’y prennent un peut plus tôt, au moment même de l’avènement du Covid-19 pas à quelques semaines de l’évènement après que des millions aient déjà été engagés dans les festivités pour demander le report« . Au passage, M. Dao s’est dit émerveillé par la réalisation de certaines infrastructures, tels que la place de la nation, le stade, et la salle polyvalente. « La vitesse à laquelle ces infrastructures ont été exécuté m’a agréablement surpris » a-t-il avoué.

Qu’à cela ne tienne, Michel Sanon, lui s’est dit fier de sa province car, « embelli ou pas embelli que l’on veuille ou pas, Banfora a toujours été la plus belle ville du Burkina ».

Hamadou Ouédraogo et Hervé Kinda


Envoyés spéciaux Minute.bf à Banfora

Source : Minute.bf

Faso24

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com