Décorations : Des acteurs de l’Eau et l’Assainissement élevés au rang de Chevalier de l’Ordre du mérite du développement rural


0

Pour service rendu dans le secteur de l’Eau et l’Assainissement, vingt-deux agents et acteurs du ministère de tutelle ont été élevés au rang de Chevalier de l’Ordre du mérite du développement rural, ce mardi 15 décembre 2020 à Ouagadougou, en présence du ministre Niouga Ambroise Ouédraogo.

« La reconnaissance d’un travail bien fait est souvent bien plus appréciée qu’un salaire ». C’est avec cette maxime que le ministre de l’Eau et de l’Assainissement, Niouga Ambroise Ouédraogo, a salué le dévouement et le professionnalisme de ses collaborateurs et partenaires, au cours de la cérémonie de décoration. Ils sont vingt-deux à recevoir la médaille de Chevalier de l’Ordre du mérite du développement rural, avec agrafe eau et assainissement.

Selon le ministre Niouga Ambroise Ouédraogo, cette médaille ne leur apportera pas la fortune « mais elle reste un des symboles forts de la reconnaissance de l’Etat à l’endroit de ses agents méritants, devant collègues, amis et famille ». Ainsi, il les a exhortés à transmettre aux autres acteurs « l’enthousiasme, l’engagement, le dévouement et la volonté » qui leur ont permis de travailler de « façon efficace et efficiente » durant leurs parcours professionnels.

Le ministre Niouga Ambroise Ouédraogo remettant une médaille à un agent

« Les patrons reconnaissent qu’on mouille le maillot… »

La joie est au rendez-vous. Accompagnés de leurs amis, parents et collègues, les récipiendaires ont exprimé leur gratitude vis-à-vis de leurs responsables qui ont proposé leurs noms pour cette décoration. C’est le cas de Justine Marie Yofé, agent au Programme nationale d’Approvisionnement en eau potable et d’Assainissement (PN-AEPA), qui vient de voir ses douze années de service couronnées par une médaille. « C’est une grande joie pour moi parce que c’est une reconnaissance qui va au-delà même du ministère mais du Burkina Faso pour ce que j’ai été pour le secteur de l’eau et de l’assainissement », confie-t-elle.

Une vue des proches des récipiendaires lors de la cérémonie

Pour Tinga Romuald Sompougou, ancien agent à la direction régionale de la Boucle du Mouhoun et présentement dans les Hauts-Bassins, ses collègues ont été d’un appui important durant ses onze années de service. « C’est un sentiment de joie mais tout le mérite va à l’endroit de mes collègues qui ont œuvré durant dix ans pour m’accompagner dans l’accomplissement des missions », indique-t-il avec son large sourire.

La reconnaissance est le maitre mot pour ce type de cérémonie. Du haut de ses vingt ans de service, Djénéba Kibora, agent au projet du Barrage de Samandeni, est aujourd’hui élevée au rang de Chevalier de l’Ordre de mérite du développement rural. « Les patrons reconnaissent qu’on mouille le maillot auprès d’eux, c’est vraiment très important et ça nous encourage aussi », se réjouit-elle.

Djénéba Kibora, agent au projet du Barrage de Samandeni

Quant à Barnaby Nikiéma, ingénieur du génie rural en service à la direction générale de l’eau potable, il ajoute la grâce divine. « Nous sommes vraiment honorés d’avoir une reconnaissance que l’Etat nous donne aujourd’hui, au regard des activités que nous faisons par la grâce de Dieu et avec la contribution de nos collègues », affirme-t-il.

Les défis du ministère de l’Eau et de l’Assainissement sont énormes, a rappelé le premier responsable. L’abnégation des acteurs est toujours attendue pour l’atteinte des objectifs.

Cryspin Masneang Laoundiki

Lefaso.net

Source : lefaso.net

Faso24


Like it? Share with your friends!

0

What's Your Reaction?

hate hate
0
hate
confused confused
0
confused
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
0
love
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win