Actualité

Ministère de l’Environnement : Le mérite reconnu de 26 agents et partenaires

Le ministre en charge de l’Environnement, Nestor Batio Bassière, a présidé, ce mercredi 16 décembre 2020, une cérémonie consacrée à la décoration de ses agents et partenaires qui se sont distingués tout au long de l’année par leur travail. L’activité s’inscrit dans le cadre de la célébration de la fête de l’indépendance du Burkina, le 11 décembre 2020.

Ce sont au total 26 récipiendaires dont 10 agents du ministère de l’Environnement, de l’Economie verte et du Changement climatique (MEEVCC) et 16 partenaires (personnes physiques et des représentants de structures) qui ont été décorés, ce mercredi 16 décembre 2020. Ils ont reçu leurs médailles au titre de l’ordre du mérite du développement rural avec agrafe environnement en présence des parents, amis et autorités venus pour la circonstance.

La DCPM a vu sa médaille accrochée par le ministre de l’environnement, Nestor Batio Bassière

Dans son allocution, le ministre Nestor Batio Bassière a mis en avant le sens de la présente activité. Il s’agit, selon lui, « d’un moment fort pour la nation, de reconnaitre les mérites de ses filles et fils. La cérémonie de ce matin avait pour objet de reconnaitre le mérite des filles et fils qui ont travaillé dans le sens de la protection de l’environnement ». Au-delà d’une récompense pour le travail bien fait, cette distinction honorifique est une invite à persévérer.

Tout en félicitant ces femmes et ces hommes qui ont été promus ce 16 décembre, le ministre Bassière a encouragé les autres agents, qui à son avis n’ont pas démérité, à persévérer dans le travail notamment dans la protection de l’environnement, « la maison commune ». En tant que chef du département de l’environnement, il a dit sa satisfaction de voir les efforts des acteurs évoluant dans ledit secteur être reconnus.

Le capitaine Balima a traduit sa gratitude aux autorités

Au terme de la cérémonie de décoration, le Capitaine Cyrille Balima a remercié tous ceux qui ont œuvré à sa distinction. Une distinction qu’il dit dédier à sa maman qui s’est beaucoup battue pour ses frères et lui depuis le décès de leur père alors qu’ils étaient plus jeunes. Cette médaille, il l’a dédiée également à sa femme ainsi qu’à ses proches. En ce moment solennel, il a eu une pensée pour ses collègues. « Ceux qui n’ont pas eu la chance d’être parmi les récipiendaires cette année ne doivent pas se décourager. C’est un processus de longue haleine. Ça viendra », a-t-il conclu.

Lajaguar a pris l’engagement de persévérer dans son travail

Arborant fièrement sa médaille, Sévérin Yaméogo alias « la Jaguar » “le vagabond de l’assainissement”, figure également parmi les récipiendaires. « C’est avec satisfaction que je reçois cette médaille. Ça me donne la force et le courage de continuer à travailler », a déclaré l’humoriste. Pour lui, cette reconnaissance du ministère de l’Environnement n’est pas un fait du hasard. Elle est pleine de bon sens. En effet, en 2019, il a lancé un projet intitulé « le vagabond de l’assainissement ».

C’était, avant l’avènement du Covid-19. A travers ce projet, « la Jaguar » a réalisé 120 dons composés de dispositifs de lavage de mains et de poubelle, le tout d’un montant de plus de 14 millions de F CFA. Cette activité a été financée sur fonds propre grâce à ses droits d’auteur d’artiste économisés pendant quatre ans. Egalement, il passe par l’humour pour sensibiliser et véhiculer des messages sur l’assainissement et l’hygiène.

Aïssata Laure G. Sidibé

Lefaso.net

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page