Actualité

Covid-19/Campagne électorale : Le CSC blâme les partis politiques pour non respect des mesures barrières


Le Conseil supérieur de la Communication (CSC) a organisé ce 17 décembre 2020 une cérémonie de félicitations et de remerciements à ses partenaires et à son personnel pour le travail abattu lors de la campagne électorale de novembre 2020. Ce fut l’occasion pour le président du Conseil Supérieur de la Communication, Mathias Tankouano, de dénoncer le non respect des mesures barrières lors de ma campagne électorale par les partis politiques.

« Mes premiers mots de remerciements vont à l’endroit du Programme des Nations-Unies pour le développement (PNUD) qui a eu confiance au CSC et a contribué à financer la stratégie globale des élections élaborée par celui-ci » a indiqué d’entame de propos le président du CSC. « Vous avez été un partenaire de premier choix, vous nous avez accompagné dans la formation surtout », a poursuivi l’autorité de régulation de la communication au Burkina pour traduire toute sa reconnaissance l’Organisation onusienne.

Le patron du CSC a également remercié les journalistes qui dit-il « ont parcouru les quatre coins du Burkina, bravant les difficultés et les risques pour la couverture médiatique de la campagne ».
En ce qui concerne les risques, le président du CSC n’a pas manqué de blâmer les parties politiques qui « n’ont pas respecté les mesures barrières exposant ainsi les journalistes » à la maladie du Covid-19. « Vous avez été exposé parce que les partis politiques n’ont pas respecté les mesures de distanciations sociales. C’était difficile mais nous tenons à vous dire merci. Que Dieu continue de vous préserver », a dit Mathias Tankouano à l’égard de journalistes.

Pourtant, rappel Me Mathias Tankouano,  » dans le Pacte de bonne conduite de la campagne électorale signé par les partis politiques, ceux-ci avaient entre autre pris l’engagement de respecter les mesures sanitaires ». Cependant, « C’est le seul engagement qui n’a pas du tout été respecté » se déconcerte le président du CSC.

Il lui a donc plu de conclure en exhortant « au port du masque et au respect des mesures barrières au regard du rebond de la maladie à Covid-19 au Burkina ces dernières semaines »

Hamadou Ouédraogo
minute.bf

Source : Minute.bf

Faso24

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Generated by Feedzy
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com