Actualité

Centre de formation agro-biologique AMPO Tond Tenga : 33 jeunes achèvent leur formation

Ce vendredi 18 décembre 2020, la 8e promotion de jeunes formés au Centre de formation agro-biologique AMPO Tond Tenga ont effectué leur sortie, après deux ans de formation. Ces jeunes au nombre de 33, se mettront en coopérative pour créer des fermes agricoles une fois de retour dans leurs localités d’origine, avec l’accompagnement de AMPO et des services compétents de l’Etat.

Ils viennent majoritairement de la commune de Ziou dans la province du Nahouri. Ces jeunes qui étaient parrainés au lycée, par la Fondation pour l’éducation à Ziou, ont soit été exclus, soit ont décroché de l’école classique et se retrouvent parfois au Ghana frontalier. Une situation désagréable pour la Fondation, mais aussi pour les parrains, comme l’explique Soumaïla Karfo, président de la Fondation pour l’éducation à Ziou.

Une vue des jeunes formés

Suivre une formation agro-sylvo-pastorale au Centre de formation agro-biologique AMPO Tond Tenga, s’est avéré donc une seconde chance offerte à ces jeunes. Ils y ont appris l’agriculture, le maraichage, l’élevage, l’environnement, etc. Certains parmi eux ont pu en outre, participer au programme de formation national de certification de qualification professionnelle, option fermier agricole, grâce au partenariat entre AMPO et la Direction générale du foncier, de la formation et de l’organisation du monde rural. Et sur 25 jeunes présentés à l’examen, AMPO a obtenu un taux de réussite de 100%.

Katrin Rohde, fondatrice de AMPO, remettant du matériel à une coopérative

De quoi redonner le sourire aux responsables du centre, mais aussi à M. Karfo et aux parents des jeunes qui ont effectué le déplacement depuis Ziou pour prendre part à la cérémonie. « Nous avons prospecté les moyens pour pouvoir accompagner ces jeunes. Et lorsque nous avons visité le centre Tond Tenga en 2013, nous avons été séduits par l’équipement et par ce qu’on pouvait faire ici. C’est pour cela que nous avons pensé à inscrire nos jeunes ici et nos partenaires nous ont accompagné. Et aujourd’hui c’est un grand jour pour nous, c’est une fierté de voir nos jeunes terminer leur formation et nantis d’un diplôme. Ça c’est le bonus », a indiqué M. Karfo.

Soumaïla Karfo, président de la Fondation pour l’éducation à Ziou

Après la formation, l’installation en coopérative ou dans des fermes privées

A l’issue de la formation, ces jeunes de la 8e promotion au nombre de 33 dont 4 inscrits sur titre, sont appelés à mettre sur pied des coopératives de production une fois de retour dans leurs villages. Olivier Bado, directeur du centre de formation AMPO Tond Tenga souligne qu’à cet effet, ils bénéficieront de suivi-évaluation assuré par l’équipe technique de AMPO et des services techniques de l’agriculture, de l’environnement et de l’élevage de la province du Nahouri.

Olivier Bado, directeur de AMPO Tond Tenga

Il indique par ailleurs que la mairie de leur localité s’engage à travers un protocole de partenariat entre elle et AMPO, à accompagner les jeunes dans leurs projets de développement et dans la sécurisation des terrains de production. « Une phase globale de formation des jeunes initiée par AMPO et ses partenaires financiers à savoir FDEE et l’ONG BTM, dont je salue leur engagement, se termine et une autre s’ouvre, celle de l’installation de nos jeunes formés, en coopérative de production agricole dans les villages de Ziou-centre, Boanga et Toungou.

Une vue du matériel remis aux coopératives et formés privés à Tond Tenga

Également par l’installation des formés privés dans des fermes privées », indique M. Bado. Ce processus d’installation devrait durer un an et permettra à terme aux coopératives nouvellement installées, de bénéficier entre autres de document de reconnaissance administrative, de matériaux de production, de forage à débit agricole, d’un système de pompage solaire et de stockage d’eau, de noyaux reproducteurs de poules locales améliorées, etc.

La cérémonie officielle de sortie de la 8e promotion a d’ailleurs été l’occasion pour AMPO Tond Tenga et son partenaire, la Fondation Dr Elvire Engel, de doter des jeunes formés privés et d’anciennes coopératives, de matériel pour booster leur production avec le souhait qu’ils deviennent des producteurs modèles dans leurs localités.

Le représentant du maire de l’arrondissement 11, Assamiyou Compaoré

La fondatrice de AMPO, Katrin Rohde présente à la cérémonie, a tenu à encourager ces jeunes nouvellement sortis et leur a prodigué quelques conseils. Le représentant du maire de l’arrondissement 11, Assamiyou Compaoré, a lui également encouragé ces jeunes à redoubler d’efforts dès le retour chez eux, afin d’être « des modèles de jeunes entrepreneurs agricoles pour leurs communes, leur province et pour le Burkina Faso. »

Justine Bonkoungou

Lefaso.net

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Generated by Feedzy
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com