Actualité

Sécurisation urbaine : Le Contrôleur de Police municipale, Aimé Bado rend hommage aux policiers municipaux du Burkina

HOMMAGE AUX POLICIERS MUNICIPAUX DU BURKINA FASO

Mesdames et Messieurs les Présidents des collectivités territoriales,

Messieurs les commandants des polices municipales du Burkina,

Mesdames et Messieurs les Directeurs, chefs de services et chefs de sections,

Mesdames et Messieurs les Inspecteurs, Contrôleurs, Assistants, Agents de police municipale et personnel civil,

Mesdames et Messieurs,

Je viens par ce canal, vous rendre un hommage pour votre engagement total au service des autres dans des circonstances parfois exceptionnelles. Oui, je parle à vous ; vous qui œuvrez quotidiennement pour la sécurité des populations.

Les valeurs républicaines que vous incarnez, votre immense solidarité, doivent être saluées. Je pense bien-sûr aux agents de la police municipale qui ont, pendant la période de fin d’année, participé au combat contre l’insécurité sur toutes ses formes. Vous l’avez toujours fait et cette année encore, vous n’avez pas failli.

Votre dévouement et votre professionnalisme garantissent notre sécurité. Vous avez été fortement mobilisés malgré cette période de fragilité, panachée d’une couche poussiéreuse provoquant un rhume sévère. Mais, vous n’avez pas abandonné pour autant vos missions. Vous avez assuré pleinement vos missions de sécurisation des manifestations accueillant du public, la poursuite des actions de lutte contre la petite délinquance et contre le sentiment d’insécurité.

La prévention et la lutte contre l’insécurité routière faisant partie des missions prioritaires, vous vous y êtes concentrés pour minimiser les risques d’accidents. Les populations vous seront reconnaissantes pour toujours.

Aussi, je tiens à saluer les efforts des unités d’intervention et le service de la police des écoles pour les formations relatives aux gestes qui sauvent ; des formations que vous dispensez dans les établissements scolaires.

Je pense également à vous qui n’êtes plus de ce monde, mais dont les œuvres continuent d’illuminer la vie des vivants. Je m’incline devant votre mémoire et j’exprime une pensée particulière à vos veufs et veuves, vos orphelins et orphelines. Que Dieu apaise davantage leur peine et leur cœur !

Mesdames et Messieurs, par-delà, les défis dans les mois et années à venir sont importants. C’est pourquoi, je formule ces vœux, des vœux en forme de doléances. Mes vœux sont ceux de bonnes conditions de vie et de travail, de santé physique et mentale, de culture sociale et de franche collaboration à tous les niveaux.

Je ne saurais conclure mon propos sans saluer et exalter ceux parmi nous dont le mérité a été reconnu au cours de l’année 2020. Ces personnes qui ont été distinguées pour leur ardeur et abnégation.


Je salue les distingués en MÉDAILLE D’HONNEUR DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES.

Ce sont :

- Assistant de police municipale ZIO Lamine Ouagadougou ;

- Assistant de police municipale FAYAMA Bitionsi Abdou Aziz Bobo-Dioulasso.

Je salue également ceux qui ont été élevés au rang de CHEVALIER DE L’ORDRE DE MERITE.

- Brigadier MILLOGO Sibiri Bobo-Dioulasso

- Brigadière ZALLE/OUATTARA Karidiatou Bobo-Dioulasso.

Je voudrais terminer en réitérant mes remerciements aux hommes et aux femmes qui contribuent par leurs actions à la sécurité de tous. Demeurez des exemples pour vos proches et vos collaborateurs !

Aimé BADO, Contrôleur de police municipale

N.B : La titraille est de la rédaction.

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Generated by Feedzy
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com