Actualité

Ministère de la culture : Sango reconnaît avoir « été dur » avec ses collaborateurs


Ministre sortant de la Culture des Arts et du Tourisme, Abdoul Karim Sango n’a pas répondu présent à la cérémonie de passation de charge ce 15 janvier 2020 entre lui et Elyse Ilboudo/Thiombiano, ministre entrante. Les raisons de son absence à cette cérémonie et « son caractère parfois dur » au cours de sa gestion, il les a évoqués dans un poste dont nous vous proposons la quintessence.

« Mme la ministre, chère amie. Je suis attristé de ne pouvoir participer à cette cérémonie de passation de services » a d’emblée dit Abdoul Karim Sango, ministre de la Culture des Arts et du Tourisme sortant.

« Hélas le sort a voulu qu’hier matin, parti pour juste un contrôle de routine pour la Covid, j’ai reçu à 19h les résultats indiquant que je suis positif. Le protocole sanitaire étant strict en la matière, je ne puis prendre part à notre belle cérémonie », justifie Abdoul Karim Sango.

Par ailleurs, au moment où il quitte cette fonction, il n’a pas voulu juger sa gestion du ministère. Il dit, « plutôt laisser le soin aux contemporains et à l’histoire de s’en charger ».

Elyse Thiombiano, nouvelle ministre de la culture

Cependant, il a précisé qu’au cours de sa gestion, « il n’a été guidé que par le souci de l’intérêt general ».

« L’intérêt général c’est l’essence même de l’Etat. C’est lui qui est au fondement de l’existence d’un État. Et pour préserver cet intérêt général contre les intérêt personnels, ceux qui servent l’Etat doivent le servir avec passion et détermination au point d’être souvent incompris.
Ce fut souvent mon cas », s’est-il expliqué, s’excusant ainsi auprès de ses collaborateurs de la culture qu’il a pu « blesser » à travers ses propos ou ses actions.

Faisant son mea-culpa, il reconnaît avoir été « dur parfois ». Mais selon lui celà était nécessaire pour l’atteinte des objectifs. « A mes collaborateurs, j’ai été dur avec vous. Mais sachez que je suis fier de votre contribution au dynamisme du secteur de la culture, des arts et du tourisme. Je sais à quel prix vous avez obtenu les résultats satisfaisants présentés lors du dernier CASEM », s’est-il confessé.

Le ministre sortant a exprimé sa joie « de savoir que c’est une brillante dame qui prend le relais » dans son désormais ancien département. « L’ histoire étant un élément central de la culture », Abdoul Karim Sango dit avoir la foi que Elyse Ilboudo/Thiombiano, ministre nouvellement installée, « conduira vers de meilleurs horizons les missions du ministère avec une attention particulière pour le tourisme ».

Minute.bf

Source : Minute.bf

Faso24

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Generated by Feedzy
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com