Actualité

Sensibilisation sur l’Efficacité énergétique : Le top départ de la campagne donné au lycée professionnel Nazi Boni

Prévue se dérouler du 31 au 20 février 2021, dans les lycées et collèges et chez les gros consommateurs (usines, hôtellerie, etc.) de la région de la Boucle du Mouhoun, la campagne de sensibilisation sur l’Efficacité énergétique (EE) a été officiellement lancée, lundi 1er février 2021, au lycée professionnel régional Nazi Boni de Dédougou.

Conduite par le ministère en charge de l’énergie, des mines et des carrières à travers la Direction générale de l’efficacité énergétique (DGEE) en partenariat avec le projet Energie et croissance économique durable dans la Boucle du Mouhoun (ECED-Mouhoun), la campagne de sensibilisation sur l’Efficacité énergétique (EE) vise à amener les bénéficiaires, notamment les lycées et collèges ainsi que les gros consommateurs (usines, hôtellerie, etc.) de la région de la Boucle du Mouhoun à faire usage rationnel de l’énergie, car elle coûte chère et tout le monde (55% de la population burkinabé) n’en n’a pas accès.

C’est ainsi que Sana Béga, ingénieur et expert en efficacité énergétique à la Direction générale de l’efficacité énergétique (DGEE), a fait une présentation sur « l’efficacité énergétique dans le bâtiment ». Il a pu aborder les définitions de certains mots clés qui entourent le sujet ; entretenir sur le cadre règlementaire de l’efficacité énergétique, c’est-à-dire les textes et lois encadrant le sous-secteur de l’énergie ; faire la présentation de la DGEE ; donner le potentiel d’économie d’énergie électrique ; citer les actions réalisées et les perspectives en efficacité énergétique ; faire savoir les gestes éco énergétiques en milieu scolaire avant de terminer avec le fonctionnement d’un Club d’efficacité énergétique.

A la suite de sa présentation, l’expert en efficacité énergétique, a permis à son auditoire- élèves de poser des questions. Cette phase, questions-réponses, a permis aux élèves de poser des questions sur le cadre règlementaire de l’efficacité énergétique et bien d’autres aspects de l’exposé et de faire des recommandations.



Selon Ibrahim Belem, Directeur général de l’efficacité énergétique , la problématique de l’accès à l’énergie reste posée ; sa production également, pèse beaucoup sur le budget de l’Etat ou le budget des producteurs de l’énergie tels la SONABEL.

C’est pour cela, poursuit-il, que nous avons opté aujourd’hui, d’aller à une sensibilisation, à un outillage des consommateurs, à un usage rationnel de l’électricité tout en passant par des gestes éco énergétiques et l’acquisition des appareils électroménagers et d’autres équipements à haute performance énergétique.

« Au niveau des écoles, nous allons mettre en place des Clubs d’efficacité énergétique. Au niveau de l’administration des hôtelleries et des usines, nous allons désigner un ‘’Homme énergie’’, qui sera en charge de veiller à une consommation rationnelle de l’énergie et sera de même chargé, d’outiller d’autres collaborateurs tant au niveau de l’installation électrique qu’au niveau de l’utilisation de l’électricité », a-t-il expliqué.

En ce qui concerne le programme de la campagne de sensibilisation dans la région de la Boucle du Mouhoun, M. Belem fait savoir qu’il y a trois provinces qui seront bénéficiaires (la province du Mouhoun, des Balés et du Nayala) .Et, dans chaque province, quatre établissements seront sensibilisées et un Club d’efficacité énergétique mis en place ; et au moins deux gros consommateurs (hôtellerie, usine ou autres) seront sensibilisés et un « Homme énergie », installé.

Honoré Bonkoungou, chef de mission du projet ECED-Mouhoun, est revenu sur les composantes du projet. Mais avant, il a tenu à présenter brièvement le projet. « Le projet ECED-Mouhoun est financé par Affaires mondiales Canada et l’Etat Burkinabé à hauteur d’environ 8 milliards de francs CFA pour une durée de quatre ans. Il a commencé en 2017 », a-t-il noté. De ses composantes, il avance : « Le projet intervient exclusivement dans la Boucle du Mouhoun avec trois composantes opérationnelles (accès à l’énergie, développement économique locale, gouvernance et renforcement des capacités). Chaque composante opérationnelle a des activités en lien avec l’énergie et la manière dont on peut utiliser l’énergie pour le développement économique de la région de la Boucle du Mouhoun. La présente activité s’inscrit dans la composante ‘’gouvernance et renforcement des capacités’’, la troisième composante du projet », a raconté le chef de mission. Des négociations seraient en cours en vue d’une prolongation du projet, à en croire le propos du Chef de mission.

Abdoulaye Sana, le proviseur du lycée d’accueil, dit accueillir avec joie ce lancement au sein de son établissement. « C’est une activité qui va nous permettre de renforcer l’efficacité énergétique dans notre établissement. Elle est également la bienvenue, parce que nous avons des élèves qui sont dans le domaine des énergies renouvelables, dans le domaine de l’électricité et du bâtiment ; ça va beaucoup les aider », a-t-il ajouté avant d’estimer le nombre total de ses élèves à 350 repartis dans les filières électricité et bâtiment, agroalimentaire et génie mécanique.

En rappel, au cours de ce lancement, un Club dénommé efficacité énergétique a été mis en place. Ses membres, au nombre de cinq, auront pour mission de former des élèves sur les bonnes pratiques en efficacité énergétique ; de promouvoir les consignes de bon usage de l’énergie ; de sensibiliser les élèves sur les gestes écoénergétiques ; de proposer un programme d’activités ; de rédiger les rapports trimestriels.

Source : Burkina24.com

Faso24

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Generated by Feedzy
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com