Actualité

Lutte Anti-corruption : La thérapie de Christophe Dabiré


Le premier ministre Christophe Marie Joseph Dabiré, ce jeudi 04 février 2021, à l’Assemblée Nationale, a présenté les grands chantiers de son gouvernement aux députés de la 8e législature.

Au titre de la bonne gouvernance, de la lutte contre la corruption, de l’amélioration des performances des institutions et de leur rationalisation, des avancées significatives sont notées depuis 2016, assure le chef de l’exécutif burkinabè.

« Je suis convaincu de la nécessité de poursuivre le processus d’édification d’institutions fortes, capables de surpasser les vicissitudes et d’être de véritables acteurs de développement de notre pays » a t-il affirmé.

Pour ce faire, le gouvernement veillera à redéfinir et à recentrer les missions de certaines institutions de l’État, à poursuivre la rationalisation de l’organisation des départements ministériels, à optimiser la gestion des ressources humaines, à cultiver l’éthique et la déontologie dans la conduite des affaires publiques et enfin à renforcer la planification, le contrôle et l’évaluation de l’action publique. C’est ce qu’a décliné Christophe Marie-Joseph Dabiré devant les députés.

Il entend donc inscrire l’administration par ses actions dans la dynamique d’une gestion axée sur les résultats (GAR), pour améliorer la contribution de l’État au développement du pays.

Minute.bf

Source : Minute.bf

Faso24

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Generated by Feedzy
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com