Actualité

Lutte contre le Covid-19 en Afrique : L’OMS vise au moins 20% de couverture vaccinale d’ici à la fin de l’année

L’OMS a tenu ce jeudi 4 février 2021, une conférence de presse en ligne sur le Covid-19, animée par la directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique et les ministres de la Santé du Rwanda et du Malawi. Au cours de cette conférence, Dr Moeti a annoncé que 90 millions de doses de vaccin sont attendues dans les jours à venir pour les pays africains.

Dr Matshidiso Moeti, directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, a annoncé que les 90 millions de doses de vaccin seront livrées d’ici la fin du mois de février aux pays africains qui en ont fait la demande. L’OMS espère atteindre 20% de couverture vaccinale à la fin de l’année 2021, mais pour les débuts, elle vise 3% de couverture vaccinale.

Au nombre des pays qui ont fait la demande du vaccin, le Rwanda et le Malawi, dont les ministres de la Santé ont pris part à ce point de presse. Ces deux pays se disent prêts à administrer le vaccin à leurs populations et cela devrait débuter avec les personnes les plus exposées au Covid-19, en l’occurrence le personnel soignant en première ligne de la riposte.

Khumbize Kandondo Chiponda, ministre de la Santé du Malawi

La ministre de la Santé du Malawi, Khumbize Kandondo Chiponda, a annoncé que ce sont onze millions de personnes à risque que son pays doit vacciner. A raison de deux doses par personne, son pays a donc besoin de 22 millions de doses. Elle estime, tout comme son homologue rwandais, que l’accent doit être mis sur la sensibilisation afin que les populations aient la bonne information, sachent que les vaccins sont sûrs et puissent les accepter. « Nous devons sensibiliser les populations. Nous devons leur dire que nous avons besoin de les protéger et pour ce faire, il faut le vaccin. Si le bon message est véhiculé, les gens vont accepter les vaccins », a-t-elle laissé entendre.

Le ministre rwandais de la Santé, Dr Daniel NGAMIJE, affirme que dans son pays, les leaders d’opinion, de même que le personnel soignant ont été associés à la campagne de communication en prélude à la vaccination, afin de susciter l’adhésion des populations. « Les populations sont confiantes (…) Nous leur avons expliqué qu’il y a un système de pharmacovigilance et s’il y a des effets secondaires, ce sera signalé immédiatement », a-t-il indiqué.

Dr Daniel NGAMIJE, ministre rwandais de la Santé

Et c’est d’ailleurs cet engagement que souhaite Dr Matshidiso Moeti, directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, qui plaide pour l’engagement communautaire et l’implication des leaders d’opinion dans la lutte contre le Covid-19. Mais elle rappelle surtout que le vaccin ne fera pas disparaitre de sitôt le Covid-19, c’est pourquoi il est impératif que l’accent continue d’être mis sur la prévention.

Le Maroc, l’Algérie, l’Egypte, l’Ile Maurice sont entre autres, les pays africains qui ont déjà débuté la vaccination contre le Covid-19. Ils devraient être rejoints dans quelques jours par l’Afrique du Sud qui a déjà reçu des doses de vaccin.

Justine Bonkoungou

Lefaso.net

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Generated by Feedzy
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com