Actualité

Burkina: Le bureau de l’Assemblée Nationale sera bientôt mis en place


Un communiqué de la direction générale de la communication et des relations publiques, informe que le bureau de l’Assemblée Nationale sera bientôt mis en place à bonne date et par consensus.

Le président de l’Assemblée Nationale, Alassane Bala Sakandé a installé le comité as hoc le 07 janvier 2021. Ce comité a pour rôle de rédiger son règlement comme le dit l’article 86 de la constitution. Ce document détermine les règles relatives à l’organisation et au fonctionnement de l’institution parlementaire pendant la législature.

L’entrée de 17 élus a perturbé l’agenda parlementaire. Ces derniers ont cependant, conformément à la constitution, cédé leur mandat aux suppléants. Six autres élus pour diverses raisons ont démissionné amenant ainsi les suppléants à prendre leur place.

La validation des mandats des nouveaux députés qui se poursuit malgré deux départs annoncés permet de déclarer à présent stable la composition de la 8ème législature.

Une autre exigence constitutionnelle nécessitait toute l’attention des parlementaires.  Il s’agit de celle qui : « dans les trente jours qui suivent sa nomination, prescrit l’article 63, le Premier ministre fait une déclaration de politique générale devant l’Assemblée nationale. Cette déclaration est suivie de débats et donne lieu à un vote. L’adoption de cette déclaration vaut investiture », lit-on dans le communiqué.

C’est pourquoi ils ont convenu de procéder en priorité à la constitution des nouveaux groupes parlementaires en vue de permettre sereinement la bonne tenue de la plénière consacrée à la Déclaration de politique générale du Premier Ministre et dont le délai expire le 4 février 2020 à minuit.

La 8ème législature compte 6 groupes parlementaires qui sont : Groupe Parlementaire MPP (56 députés), Groupe Parlementaire Rassemblement pour la Démocratie et la Justice RDJ (21 députés dont 5 UNIR/PS, 4 MBF, 3 RPI,3 PDC, 2 CNP, 1 CPS G3, 1 PUR, 1 APR tigré, 1 PDS), Groupe Parlementaire CDP (15), Groupe parlementaire NTD (13), Groupe Parlementaire UPC (11), Groupe Parlementaire Paix, Justice et Réconciliation nationale PJRN (10 députés dont 3 ADF/RDA, 3 AGIR Ensemble, 5 CDP).

Ainsi, chaque groupe parlementaire a élu en son sein un bureau dirigé par un président de groupe qui a immédiatement en charge d’organiser la prise de parole de ses membres et de son groupe pendant la plénière consacrée à la déclaration générale du Premier ministre.

Il faut noter que c’est à l’issue de ce rendez-vous constitutionnel qui s’est incrusté dans l’agenda de la session spéciale consacrée à l’installation de la 8ème législature que les 6 vice-présidents, les 2 questeurs, les 10 secrétaires parlementaires, les membres de bureau des 8 commissions générales, les membres des parlements communautaires et ceux de la Haute Cour de Justice seront désignés dans les meilleurs délais.

Minute.bf

Source : Minute.bf

Faso24

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Generated by Feedzy
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com