JeuxSports

CAN U20 : Les Etalons commencent par un nul (0-0)

Les Etalons ont été contraints au partage des points face à la Tunisie (0-0) pour leur premier match de la Coupe d’Afrique des nations des moins de 20 ans. Les poulains du coach Oscar Barro auraient connu un bien sort s’ils avaient réussi à se défaire de la peur qui les hantait.

Pour ce premier match en CAN U-20 Mauritanie 2021, les Etalons, même s’ils n’ont pas été ridicules, n’ont pas non plus rassuré par la qualité de leur jeu. Face à une équipe tunisienne qui est à sa deuxième participation à une phase finale de la CAN Junior de son histoire, les Burkinabè ont été quelque peu gagnés par la peur.


Dès l’entame du match, les hommes du duo Barro-Sampo ont d’abord laissé la balle à l’adversaire, le temps de l’observation. Les Tunisiens, ayant remarqué cet attentisme de leur vis-à-vis, en profitent pour imposer la marche à suivre. Plus petits en taille que leurs adversaires, les Burkinabè, bien qu’engagés dans les différents duels, en sortaient très souvent battus.

Les Tunisiens, qui n’ont pas réussi à cacher leur crainte de l’adversaire, décident de jouer regroupés. Ils n’attaquent pas sans être sûrs de leur action et se repliaient aussitôt qu’ils perdaient la balle. Dans ce climat de prudence, les deux formations ne se découvraient pas. Mais au cours de la première partie de la rencontre, les Etalons tentent une action offensive qui a failli payer si l’arbitre du match sifflait la bousculade dont a été victime l’attaquant burkinabè. Les cris de protestation et autres plaintes ne font pas changer d’avis le juge rwandais.


La pause intervient sur ce score de zéro but partout. Du retour des vestiaires, les entraineurs apportent du sang neuf à leurs équipes. Mais visiblement rien ne change dans le jeu. Chaque équipe bénéficie de son quart d’heure de domination sans pouvoir en profiter. Les Burkinabè essaient d’attaquer dans les dernières minutes mais sans succès parce que les colosses défenseurs tunisiens ne leur laissent pas ni l’occasion, ni le temps de conclure leurs actions. A l’issue des 90 minutes, les 22 acteurs se sont quittés sur ce score de parité (0-0).


Un bon nul pour les représentants burkinabè. « C’était le premier match, nous l’avons abordé avec beaucoup de difficultés parce que nous n’avons pas gagné. Nous étions venus faire un bon résultat mais le match est bon à prendre. Nous n’avons pas perdu et nous allons nous préparer pour le prochain match », a indiqué Oscar Barro.

Le Burkina effectuera sa deuxième sortie le 18 février prochain contre la Centrafrique. Un match capital pour les Etalons, s’ils veulent rester dans cette compétition.

Jacques Théodore Balima

Lefaso.net


Propos d’après-match

Oscar Barro, entraineur des Etalons : Le match était très tactique. L’équipe tunisienne nous a posé des problèmes dans les balles aériennes parce qu’ils ont des joueurs de grand gabarit. Sur l’ensemble du match, nous pouvons être satisfaits parce qu’il y a eu des instants où nous avons posé le ballon et joué. Malheureusement nous avons été un peu frileux devant les buts.

Maher Kanzari, entraineur des Tunisiens : Un match d’ouverture comporte beaucoup de calculs. Dans un petit tournoi pareil, il est toujours important de gagner le premier match mais il est beaucoup plus important de ne pas le perdre. Le match nul, pour moi, était équitable surtout qu’il n’y a pas eu beaucoup d’occasions. En milieu de deuxième partie, nous avion eu des occasions sur les coups de pieds arrêtés qu’on n’a pas pu bien exploiter.

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Generated by Feedzy
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com