Actualité

Deuxième anniversaire de l’Appel de Manéga : le mérite de personnalités sera reconnu

Le 15 juin 2019, l’Appel de Manéga voyait le jour, après avoir rassemblé cent signatures de hautes personnalités du monde culturel, social et politique. Ce 15 juin 2021 qui marque exactement l’an II de son existence, les membres de cet Appel ont dévoilé aux journalistes, les grandes lignes de la commémoration de cet anniversaire. Ainsi, des activités seront organisées, dans la capitale de la région du Plateau central (Ziniaré), sous le thème : « Les médiateurs traditionnels et les mécanismes culturels de réconciliation, de paix et du pardon ». L’objectif est d’apporter des éléments endogènes à la stratégie de réconciliation, qui doit être élaborée par le gouvernement.

La commémoration des deux ans d’existence de l’Appel de Manéga sera un condensé d’activités, de faits et de gestes de promotion des valeurs et principes modèles par lesquels l’Appel entend impacter et façonner la société. Ainsi, sont prévus un panel inter culturel autour du thème à Boussé le 19 juin ; une marche dénommée « un pas vers la réconciliation », à Ziniaré le 26 juin ; et une cérémonie de distinction des personnalités désignées artisans de paix et de réconciliation au titre du « Grand prix Manéga de la paix » toujours à Ziniaré. En plus de cela, il y aura aussi une remise de prix spéciaux à une dizaine de personnalités.

Lookman Sawadogo, secrétaire général de l’Appel de Manéga

L’Appel de Manéga selon son secrétaire général Lookman Sawadogo,  a fait le sursaut de la conscience vaillante pour réveiller et remuer les esprits, afin de susciter au crépuscule du centenaire de la Haute volta, les valeurs de gloire, de dignité, d’intégrité et de refus de la fatalité. « Nous avons conduits un plaidoyer et nous avons atteint ses objectifs », a-t-il fait savoir. Les Burkinabè s’enferment dans la désolation, le désespoir, l’incertitude et le pessimisme, car ayant perdu le sens de l’espoir face aux tragédies répétées du moment. Mais, « un train a été mis en marche », soutient Lookman Sawadogo, parlant du processus de la réconciliation nationale initié par le Président du Faso. « Nous continuerons le combat, pour faire renaître la société, en ouvrant une nouvelle page où il y a de la paix et de la justice », a déclaré le secrétaire général de l’Appel de Manéga.

Les Burkinabè n’ont plus le choix que de travailler la main dans la main, pour préserver la stabilité du pays. Ainsi, dit Monsieur Sawadogo, toutes les grandes nations se sont développées par leur cohésion interne, l’union de leurs forces et l’amour des citoyens pour leur patrie. A contrario conclut-il, la haine, la division, l’adversité, l’intolérance et l’injustice ont toujours détruit les nations fortes et obstrué le chemin de l’élévation pour celles qui cherchent leurs repères du progrès et du développement.

Nicolas BAZIÉ

L’article Deuxième anniversaire de l’Appel de Manéga : le mérite de personnalités sera reconnu est apparu en premier sur FasoPiC.

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com