Actualité

Actualité du monde en bref du jeudi 1er juillet 2021

Burkina: remaniement gouvernemental, les ministres de la Défense et de la Sécurité limogés

Dimanche dernier 27 juin, au cours d’une adresse à la nation, Roch Marc Christian Kaboré avait promis des mesures pour faire face aux attaques attribuées aux groupes jihadistes. Dans la nouvelle équipe, le président conserve lui-même le portefeuille de la Défense et des Anciens combattants. Il nomme à ses côtés le colonel major Barthelemy Simporé, comme ministre délégué, chargé de la Défense et des Anciens combattants. Avant cette nomination. Il dirigeait le Centre national d’études stratégiques du Burkina Faso.

Maxime Koné, précédemment ministre délégué chargé des Burkinabè de l’extérieur devient ministre de la Sécurité. Désormais, c’est Clarisse Mérindol, née Ouoba, qui est chargée des Burkinabè de l’extérieur et de l’Intégration africaine.

Ce remaniement intervient suite à une pression populaire.  En fin de semaine dernière, des milliers de personnes étaient descendues dans les rues à Kaya et à Titao pour crier leur ras-le-bol- face l’insécurité.

Ghana : deux manifestants tués dans des heurts avec la police

Deux manifestants ont été abattus et quatre autres ont été blessés lors d’affrontements avec les forces de sécurité dans la région d’Ashanti, dans le sud du Ghana, ont déclaré mercredi la police et une source hospitalière. Des habitants de la ville d’Ejura s’étaient réuni mardi pour manifester contre le meurtre d’Ibrahim « Kaaka » Mohammed, un jeune militant de la société civile, membre du récent mouvement de contestation politique et sociale #FixTheCountry, frappé à mort par plusieurs personnes non identifiées samedi dernier.

Soudan : des centaines de manifestants réclament le départ du gouvernement

Ils étaient des centaines à manifester ce mercredi dans plusieurs villes du Soudan pour éxiger la démission du gouvernement. Derrière cette colère, les mesures d’austérité mises en place dans le cadre de réformes soutenues par le Fonds monétaire international (FMI). « Non aux politiques des institutions financières internationales » ou encore « Le peuple veut la chute du régime » pouvait-on entendre parmi les slogans scandés par les protestataires à Khartoum, selon des correspondants de l’AFP sur place.

Ces manifestations surviennent moins de 24 heures après que le FMI a annoncé débloquer une aide économique massive pour le Soudan, avec un allègement de dette de 50 milliards de dollars, représentant près de 90% de la dette totale du pays. Palpable depuis plusieurs mois, la grogne populaire s’est accentuée après la suppression début juin des subventions sur les carburants, qui a fait doubler les prix du diesel et de l’essence.

La Centrafrique rejette les conclusions des experts de l’ONU

Les autorités centrafricaines ont rejeté mercredi un rapport d’experts de l’ONU dénonçant des « violations du droit international humanitaire » par des militaires centrafricains et des instructeurs russes qui les appuient contre des rebelles tentant de renverser le président Faustin Archange Touadéra. « Il s’agit là d’une volonté manifeste de ternir par tous les moyens l’image de notre institution militaire alors que celle-ci continue de consentir d’énormes sacrifices pour restaurer l’autorité de l’État sur l’ensemble du territoire« , a estimé Rameaux-Claude Bireau, ministre de la Défense nationale, dans un communiqué reçu par l’AFP.

Selon lui « cette publication calomnieuse fondée sur des preuves fabriquées et non vérifiées est une stratégie qui vise d’abord à saper le moral de nos troupes mais aussi à amener les Nations unies à prendre des sanctions contre les alliés russes, dont la mission de rétablissement de l’autorité de l’État compromet assurément l’action des rebelles qui sévissent dans nos provinces« .

Forum de l’ONU : 40 milliards de dollars pour promouvoir l’égalité femmes-hommes

Le « Forum génération égalité », une conférence de l’ONU sur l’égalité des sexes, s’est ouvert mercredi à Paris, et 40 milliards de dollars d’investissements ont déjà été rassemblés. Emmanuel Macron et le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres avaient dénoncé en préambule le « vent mauvais » de « forces patriarcales » qui menace de faire régresser les droits des femmes dans le monde.

Chine : le paludisme éradiqué après 70 ans de lutte contre la maladie

Le paludisme est éradiqué en Chine. Après 70 ans de lutte contre la maladie, ce pays qui recensait 30 millions de cas en 1940 n’en a signalé aucun depuis quatre ans. Une avancée majeure alors que la malaria a fait plus de 400 000 morts en 2019, majoritairement en Afrique.

La Rédaction

L’article Actualité du monde en bref du jeudi 1er juillet 2021 est apparu en premier sur FasoPiC.

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Generated by Feedzy
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com