Actualité

Campagne de la chimio-prévention du paludisme saisonnier (CPS) à Kombissiri: chaque leader d’opinion appelé à jouer sa partition

En prélude à la prochaine campagne de la chimio-prévention du paludisme saisonnier dont le premier passage est prévu du 7 au 10 juillet 2021 dans la province du Bazèga, le district sanitaire de Kombissiri a organisé ce mardi 6 juillet 2021 une rencontre de plaidoyer sur la mise en œuvre de cette campagne.

Présidée par le Secrétaire général de la province Valentin Maré, la rencontre  de plaidoyer sur la mise en œuvre de la chimio-prévention du paludisme saisonnier organisée par le district sanitaire de Kombissiri, a regroupé les autorités administratives, les leaders d’opinion, les OSC et les Hommes de média. L’objectif selon la représentante du Médecin chef du district sanitaire de Kombissiri, Dr Sandrine Compaoré est de donner toutes les informations nécessaires relatives à cette campagne afin de leur permettre de relayer ces informations à leurs communautés de base pour la réussite de cette campagne.

 

En effet, la chimio prévention du paludisme saisonnier (CPS) est une  intervention permettant de prévenir le paludisme chez les enfants âgés de 3 à 59 mois. La CPS, selon Dr Compaoré consiste à administrer des cycles de traitements mensuels d’une combinaison de médicaments antipaludiques. L’administration des médicaments de la CPS consiste à donner des doses de  Sulfadoxine Pyrimetamine (SP) et d’Amodiaquine (AQ) aux enfants âgés de 3 à 59 mois bien portants, par mois pendant 4 mois au niveau de la province du Bazèga et 5 mois pour certains districts sanitaires.  La présente campagne dont le premier passage est prévu du 7 au 10 juillet 2021 va s’étendre jusqu’en octobre prochain. Depuis 2018 au Burkina Faso, le dépistage de la malnutrition aigüe est couplé à la chimio prévention du paludisme saisonnier. Le traitement est complet pour la campagne, si l’enfant a reçu les 3 doses par passage et pendant les 4 ou 5 passages selon les DS, a indiqué Dr Compaoré tout en insistant sur la nécessité de l’utilisation des moustiquaires imprégnées à longue durée d’action. Dans le contexte de la  COVID-19, l’administration est faite par les mères ou gardiennes d’enfants sous la supervision des distributeurs communautaires.

 

Au regard de la pandémie de la COVID-19 toujours d’actualité, Dr Compaoré est revenue sur la définition de cette maladie, ses manifestations et les actions de prévention notamment le respect des gestes barrières. Au cours de son exposé, elle a insisté sur la communication pour le changement social et de comportement, visant une adoption optimale et efficace de l’intervention de la CPS. Le Secrétaire général de la province du Bazèga Valentin Maré a invité les participants à cette rencontre de plaidoyer de jouer sa partition auprès de leur communauté pour faire de cette campagne, un succès.

Jean Yves BIRBA (Correspondant)

L’article Campagne de la chimio-prévention du paludisme saisonnier (CPS) à Kombissiri: chaque leader d’opinion appelé à jouer sa partition est apparu en premier sur FasoPiC.

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Generated by Feedzy
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com