Actualité

Education au Burkina : La CNSE ne sera pas à la validation du document préparatoire des Assises

Ceci est un communiqué de presse de la Coordination nationale des Syndicats de l’Education (CNSE) relatif aux assises nationales sur l’éducation. Les signataires disent ne pas vouloir prendre part aux travaux de validation du document préparatoire des Assises nationales sur l’éducation.

Le lundi 02 août 2021, la CNSE a reçu une correspondance du Ministre de l’Éducation nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des Langues nationales, l’invitant à désigner six (06) représentants pour prendre part à un atelier de validation du document de base des assises nationales sur l’éducation, d’un volume de 178 pages, prévu du 4 au 6 août 2021.

En se fondant sur ses principes fondamentaux de fonctionnement dont l’élément cardinal est le consensus, elle a mené une consultation en son sein qui a débouché sur la non-participation de la CNSE aux travaux dudit atelier. Cette prise de position, fruit d’une vision partagée des quinze membres de la CNSE, ne saurait être attribuée à l’œuvre individuelle d’une quelconque structure syndicale. Par conséquent, la CNSE rassure ses militants qu’elle constitue un tout et non un regroupement de pôles syndicaux.

Pour ces assises nationales qui, de notre point de vue, doivent constituer un moment de débats francs pour une recherche de solutions appropriées aux problèmes qui minent l’éducation dans notre pays, la CNSE se refuse de servir de faire valoir. C’est pourquoi, une délégation conduite par le Coordonnateur est allée à l’ouverture des travaux, porter cette décision à l’autorité et s’en est retournée.

Lire aussi : Assises nationales sur l’éducation : Le Pr Stanislas Ouaro dénonce la pression de certains partenaires

Cette position juste liée notamment au délai étriqué de réception de l’invitation, ne traduit pas une décision définitive de non-participation à l’ensemble du processus sur les assises. En outre, au regard de l’enjeu de ce qui sera au centre de ces assises, la Coordination a adressé une correspondance au Ministre de l’Education nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des Langues nationales lui demandant de prendre les dispositions pour une implication de l’ensemble des organisations syndicales de l’éducation dans la tenue des assises.

A l’issue d’un bilan fait de la gestion de ce dossier à ce stade, il a été décidé de préparer convenablement une participation de la CNSE à ces assises. A cet effet, la Coordination a convenu de se donner les moyens d’élaborer un document sur lequel s’appuieront les positions qu’elle défendra au cours des assises. Elle invite par conséquent les militants, l’ensemble des travailleurs de l’éducation et de la recherche à se mobiliser encore plus pour la défense de leurs intérêts moraux et matériels et ceux d’un système éducatif de qualité pour le bien de la nation.

Fait à Ouagadougou le 12 août 2021

Ont signé

FESEB, F-SYNTER, SATEB, SNEA-B, SNEP, SNESS, SPESS, SYNAPAGER, SYNATEB ; SYNTAS, SYNAVS, SYNATRAS, SYNAPEP, STAGE, SYNATRENF

L’article Education au Burkina : La CNSE ne sera pas à la validation du document préparatoire des Assises est apparu en premier sur INFOH24 – Actualités et Infos au Burkina Faso et dans le monde.

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com