Economie

Promotion de l’économie burkinabè : Le ministre Lassané Kaboré satisfait du travail des entreprises bénéficiaires des financements de l’Etat

Le ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, Lassané Kaboré, et le directeur général du Fonds burkinabè de développement économique et social (FBDES), Bruno Compaoré, ont effectué une visite de terrain dans les entreprises bénéficiaires des financements de l’Etat. Ce sont au total cinq entreprises bénéficiers notamment King mondial group, Cine park academy studio ABS, le Groupe sipharjoong SA et Burkina Car Wash qui ont été entre autres visitées dans le cadre de cette sortie de terrain. C’était ce vendredi 13 août 2021 à Ouagadougou.

De la zone industrielle de Kossodo en passant par la commune rurale de Saaba, Balkuy, Ouaga 2000 et de la zone d’activités diverses (ZAD), le ministre en charge des Finances, Lassané Kaboré, et son équipe ont échangé à bâtons rompus avec les promoteurs des différentes entreprises bénéficiaires des financements de l’Etat. Un moment solennel pour ces entrepreneurs de présenter leurs différents produits au ministre, tout en lui faisant le bilan des activités menées et certaines difficultés rencontrées sur le terrain.

Ces entreprises étaient au nombre de cinq et elles sont spécialisées dans différents domaines notamment dans l »agroalimentaire, le cinéma, la santé, le lavage, l’esthétique automobile et autres. Cette visite du ministre, à vue d’œil, était attendue et elle a permis à tous les bénéficiaires, sans exception, d’exprimer leur satisfaction en témoignant leur reconnaissance à l’Etat burkinabè qui leur a permis de réaliser leur rêve.

Le ministre en charge des Finances, Lassané Kaboré, dans les locaux de Cine Park academy studio à Saaba

Pour le promoteur de King mondial group, Gervais Adoube, ce n’est pas tous les jours qu’on reçoit les autorités dans son entreprise. C’est pourquoi, il s’est dit satisfait de les accueillir dans les locaux de son entreprise et de leur montrer ce qui est fait sur le terrain, tout en les rassurant qu’elles ont investi sur des personnes de confiance. Son entreprise est spécialisée dans l’agroalimentaire et intervient dans la production des eaux minérales naturelles, des jus et boissons ainsi que des produits laitiers.

C’est le même son de cloche chez la promotrice de Cine park academy studio ABS situé a Saaba, Valérie Kaboré, et l’ancien international burkinabè devenu entrepreneur dans la production de gants et des seringues made in Burkina, Issaka Sanfo. Pour Valérie Kaboré qui porte son projet depuis plus de 30 ans, c’est une occasion de remercier le ministère en charge des Finances et le FBDES qui ont eu cette vision d’accompagner les structures qui ne sont pas des structures à financement classique.

Valérie Kaboré, promotrice du Cine Park Academy studio à Saaba

Car, selon l’entrepreneure, la culture a un double rôle. « Un rôle de développement et un rôle économique, et s’il n’y a pas de structures qui les comprennent, cela expose les acteurs, alors que le Burkina Faso regorge d’une crème de créateurs qui n’ont rien à envier aux autres pays », explique-t-elle.

Elle fait savoir aux autorités qu’elles lui ont fait confiance et elle continuera à se battre pour que le projet soit un exemple pour toute l’Afrique de l’Ouest. Cine park academy studio ABS s’occupera à terme de la formation, de la production cinématographique et également de diffusion de spectacles et de création d’évènementiels, d’un centre d’expression culturelle sur toutes ses facettes, etc.

Une photo de famille sur le site du groupe Sipharjoong de l’homme d’affaires Issaka Sanfo

Une fierté et une satisfaction pour la nation

Le promoteur du Groupe Sipharjoong SA et ancien international burkinabè, Issaka Sanfo, qui est à sa deuxième entreprise, a pour sa part indiqué que c’est une fierté de savoir qu’on aura des produits sanitaires made in Burkina, et cette fierté n’est pas attribuée à une seule personne mais à toute la nation. Le Groupe Sipharjoong SA entend accompagner l’Etat burkinabè dans sa politique sanitaire en produisant des gants et des seringues made in Burkina.

Pour l’autre reconverti à savoir le promoteur de Burkina car Wash et ancien comédien, Lamine Konaté, c’est également la même satisfaction et fierté. Spécialisé dans le lavage, l’esthétique et l’hygiène automobile en France, il a bénéficié des financements du FBDES grâce à son programme Burkina Startups qui lui a permis d’investir au Burkina Faso.

Le promoteur de Burkina car Wash, Lamine Konaté (en bleu au milieu), expliquant ses activités aux autorités

A la fin de la visite des différentes entreprises, le ministre Lassané Kaboré a exprimé sa satisfaction de savoir qu’ils ont fait confiance à des visionnaires qui luttent eux aussi pour le développement du Burkina. Au regard de ce qui a été réalisé par ces entrepreneurs, il leur a promis de continuer à les accompagner pour qu’ils puissent, chacun, réaliser leur rêve.

Yvette Zongo
Lefaso.net

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com