Actualité

Vie chère : Eddie Komboïgo demande au gouvernement de minimiser les prix des produits de premières nécessités

Dans le contexte de la flambée des prix de premières nécessités, le ministre de l’industrie, du commerce et de l’artisanat Harouna Kaboré a rencontré le 13 août 2021, par le Chef de file de l’opposition Eddie Komboïgo. Les deux hôtes ont réfléchi sur les mesures d’allègement du panier de la ménagère.

L’augmentation de prix des produits de grandes consommations sur le marché était au cœur de la rencontre entre Hanouna Kaboré et Eddie Komboïgo.

Les responsables des deux entités ont fait le point de leurs échanges avec la presse

Plantant le décor de sa visite, Harouna Kaboré a dit être venu soumettre les mesures prises par le gouvernement pour contenir les prix de premières nécessités, notamment le riz, le maïs, l’huile, etc.
Situant le contexte, Harouna Kaboré, a expliqué qu’il s’agit d’une situation sous-régionale qui a engendré cet état de fait. Il a pris à contribution, l’impact néfaste du COVID-19. Selon lui, le Burkina Faso importe près de 70% des biens de consommation.

Face à cette flambée, il a indiqué la suspension de l’exportation des céréales, le renforcement en vivres des boutiques témoins de la SONAGESS, et l’accroissement du contrôle des prix des produits fixe tel que l’huile, le sucre et le ciment, etc.

les représentants des deux entités lors de la rencontre

Le Chef de file de l’opposition Eddie Komboïgo, s’est dit inquiet de l’augmentation des prix des denrées. Il a invité le gouvernement à tout faire pour permettre au citoyen lambda de manger à sa fin.

L’article Vie chère : Eddie Komboïgo demande au gouvernement de minimiser les prix des produits de premières nécessités est apparu en premier sur INFOH24 – Actualités et Infos au Burkina Faso et dans le monde.

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com