Campagne agricole 2021 : 451 514 tonnes de céréales dont 127 650 tonnes de riz attendues au Centre-Est

Le ministre de l’agriculture, des aménagement hydro-agricoles et de la mécanisation, Salifou Ouédraogo, accompagné d’une forte délégation, a visité des exploitations agricoles de la Région du Centre-Est ce 19 août 2021. Cette visite rentre dans le cadre du suivi de la campagne agricole 2021.

C’est à Bangagou dans la commune de Boussouma que Salifou Ouédraogo et sa délégation ont débuté leur visite dans la province du Boulgou. Ils ont eu l’occasion de voir l’exploitation agricole de André Gnégné, un agriculteur dont la production est destinée à la multiplication communautaire des semences d’arachide.

Afin de mener à bien sa production, cet exploitant agricole a pu bénéficier de l’assistance de l’INERA. Il a tout de même exprimé au ministre, des besoins qui, si ils sont satisfaits, vont selon lui permettre de produire plus et satisfaire les autres exploitants qu’il propose des semences.

L’un des champs d’André Gnégné, l’agriculteur dont la production est destinée à la multiplication communautaire des semences d’arachides © Faso7

Le ministre et sa délégation se sont ensuite rendues à Tenkodogo pour visiter une exploitation agricole de 17 hectares à Wedpouto. L’exploitant Jérôme Sorgho produit du maïs, du sorgho, de l’arachide et du Soja.

Sur les 17 hectares de sa superficie Jérôme Sorgho utilise 08 hectares pour la production du maïs,  06 hectares pour la production du soja, 01 hectare d’arachides et deux hectares de haricots.

Pour la réussite de son champ Jérôme Sorgho dit avoir débuté très tôt sa saison. Il a par ailleurs indiqué avoir beaucoup investi financièrement. «Pour l’achat du fumier organique et de l’engrais, j’ai dépensé plus de 2 millions de FCFA. La production attendue, je peux l’évaluer à 8 millions de FCFA. Le maïs peut donner 30 tonnes, le soja de 6 tonnes, l’arachide de 3 tonnes et le sorgho au moins de 9 tonnes», a-t-il expliqué.

Après Wedpouto, le ministre et sa délégation ont mis le cap sur le bas-fond rizicole de Boumbin. Il s’agit d’une exploitation agricole de 8 hectares dont 6 hectares ont été aménagés dans le cadre de l’initiative présidentielle «produire un million de tonnes de riz ».

Le ministre en charge de l’agriculture © Faso7

Le bas-fond rizicole de Boumbin est exploité par la coopérative Zemstaaba. La coopérative a bénéficié de la part des services du ministère chargé de l’agriculture, des semences et de l’accompagnement technique. A écouter les membres de la coopérative, la marge bénéficiaire escomptée cette année est  de plus de 400 000 F CFA par hectares soit plus de 3 200 000 F CFA.

La coopérative Zemstaaba dans le bassin rizicole de Boumbin a consacré 8 hectares de sa superficie à la production du riz dans le cadre de l’initiative présidentielle « Produire un million de tonnes de riz » © Faso7

Toutefois, dans le but de pouvoir produire plus de céréales les saisons à venir, les membres de la coopérative ont demandé l’accompagnement du ministre afin que celui-ci les aide à résoudre le problème d’eau auquel ils font face après la saison des pluies. Aussi, ont-elles demandé de l’aide dans le sens de la mécanisation de leurs productions.

Permettre aux femmes de travailler pendant la saison sèche

Le prochain site visité par Salifou Ouédraogo et sa délégation est celui de la Businesswoman Mamounata Venegda à Bokia dans la commune de Bagré.

Il s’agit d’une production agricole de 39 hectares de maïs et 16 hectares de riz. Sur l’ensemble de son site, Mamounata Venegda a fait comprendre que tout le processus de production est mécanisé. Cependant, elle a signifié qu’elle connait également des difficultés liées essentiellement à la disponibilité de l’eau après la saison des pluies.

Pour terminer sa visite, le ministre Salifou Ouédraogo s’est rendu dans une bananeraie de 02 hectares, toujours à Bagré. Cette exploitation agricole appartient à Moussa Kanazoé. La production qui est attendue est de 37 tonnes de banane.

Moussa Kanazoé attend produire 37 tonnes de bananes cette année © Faso7

Tout comme Mamounata Vanegda, Moussa Kanazoé travaille en faisant recours aux moyens mécanisés. Quelque chose que le ministre à tenu à saluer et inviter en même temps les autres producteurs à agir dans ce sens. Satisfait de l’état des plantes dans la région, Salifou Ouédraogo a fait savoir que si les pluies restent régulières, les objectifs du ministère pourront être atteints.

Il s’agit de produire 451 514 tonnes de céréales dont 127 650 tonnes de riz. Quant aux différentes difficultés évoquées par les producteurs, le ministre a rassuré que des actions seront menées.

« Le ministère et l’ensemble des projets ont pris la décision de pouvoir les accompagner en mettant en place des équipements de stockage d’eau, notamment les forages afin qu’elles puissent avoir l’eau après la saison des pluies mais surtout de les accompagner dans la transformation et la commercialisation », a déclaré Salifou Ouédraogo.

Faso7

L’article Campagne agricole 2021 : 451 514 tonnes de céréales dont 127 650 tonnes de riz attendues au Centre-Est est apparu en premier sur Faso7.

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com