Politique

CENI /Burkina : Elysé Ouédraogo et son staff recueillent les préoccupations des autorités politiques, religieuses et de la société civile

Le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Élysé Ouédraogo, et son équipe ont entamé, ce mardi 24 août à Ouagadougou, une série de rencontres avec plusieurs composantes de la société burkinabè. Pour cette première journée, ce sont au total trois organisations qui étaient au programme, à savoir la Fédération des églises et missions évangéliques (FEME), l’Alliance des partis de la majorité présidentielle (APMP) et le Conseil national des OSC.

Pour la réussite des processus électoraux au Burkina, le nouveau président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Elysé Ouédraogo, a recueilli les préoccupations des différentes parties prenantes lors d’une série de visites de courtoisie.

Lors de sa rencontre avec l’APMP, le premier responsable de la CENI a souhaité que le Code électoral qui est un outil indispensable de travail soit rapidement accessible pour mener à bien sa mission.

Simon Compaoré, président du MPP

L’APMP appelle la CENI à l’impartialité et à diffuser des informations équilibrées

Dans cette dynamique, il entend d’ores et déjà travailler en parfaite harmonie avec l’ensemble des membres de l’institution et se veut disponible tout au long de son mandat pour répondre efficacement aux besoins des acteurs, notamment des partis politiques, dans le cadre des prochaines élections.

L’APMP a, quant à elle, non seulement insisté sur l’importance de la cohésion au sein de la CENI, mais aussi sur son impartialité dans la transmission de l’information.
Elle a également souhaité que l’institution soit proactive en fournissant en temps réel les informations relatives aux changements ou innovations en son sein.
En répondant à la doléance d’Elysé Ouédraogo, l’APMP à travers le président du MPP, Simon Compaoré, a rassuré que le Code électoral sera mis à la disposition de la CENI afin qu’elle puisse s’en servir dans l’exercice de sa fonction.

Elisé Ouédraogo, président de la CENI

Avant la prise de contact avec l’APMP, la CENI s’était rendue à la Fédération des églises et missions évangéliques (FEME) pour le même but, celui de prendre en compte sa vision des choses en ce qui concerne le succès de l’organisation des élections.

La FEME prie et prodigue des conseils à la CENI

Au cours de cet entretien entre la CENI et le pasteur Henri Yé, président de la FEME, Elysé Ouédraogo a bénéficié, en plus de quelques conseils, de bénédictions qui l’aideront dans la lourde tâche qui l’attend.
Le pasteur Henri Yé l’a en effet exhorté à défendre les intérêts généraux de la nation tout en faisant preuve de professionnalisme de sorte que les résultats à l’issue des processus électoraux soient transparents et acceptés de tous.

Henri Yé, pasteur et président de la FEME

« Nous allons prier pour eux mais nous avons aussi des conseils que nous pourrons leur prodiguer pour que la machine ne soit pas grippée et que ce mandat qui leur a été confié puisse aller jusqu’au bout afin que l’ensemble de la population burkinabè soit satisfait », a-t-il souligné.
Dans la même lancée, la CENI effectuera une visite à Sa Majesté le Mogho Naba Baongo, le vendredi 27 août 2021.

Hamed NANEMA
Yvette ZONGO
Lefaso.net

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com