Lutte contre le terrorisme : L’ADP invite les dirigeants du G5 Sahel à l’union

L’Alliance pour la Défense de la Patrie ( ADP) a invité les dirigeants du G5 Sahel à s’unir afin de pouvoir lutter efficacement contre le terrorisme. C’était au cours d’une conférence de presse tenue ce 25 août 2021 à Ouagadougou.

Pour le parti l’Alliance pour la défense de la patrie (ADP), la solidarité entre les dirigeants de la sous-région est impérative, surtout après la réduction à moitié de l’effectif des soldats tchadiens déployés dans  la zone dite des “trois frontières”. « La solidarité doit être accentuée entre les chefs d’Etats du G5 sahel plus précisément du Burkina Faso, du Mali, et du Niger pour relever ce nouveau défi sécuritaire qui va s’imposer dans cette zone suite aux retrait de 600 soldats tchadiens que nous avons appris avec inquiétude par voie de presse », a déclaré Abraham Badolo, président de l’ADP.

Pour ce qui est du cas du Burkina Faso, l’Alliance pour la Défense de la Patrie invite également les populations à l’union pour lutter contre le terrorisme. « Face à cette déluge en gestation, l’union de l’ensemble des burkinabé de toutes les contrées et la conviction sans faille à la cause défendue sont les préalables pour une réponse efficiente face à l’hydre terroriste, les querelles permanentes entre les filles et fils du Burkina sont un frein pour une lutte efficiente contre ce cancer », a poursuivi Abraham Badolo.

Le premier responsable de l’ADP estime par ailleurs que les hommes politiques doivent aller au-delà de leurs querelles personnelles afin de privilégier l’intérêt du Burkina Faso. « L’heure n’est pas à l’exacerbation des contentieux et des règlements de comptes entre les clans politiques et les forces sociales. Il est indéniable d’avoir à l’esprit que c’est parce que le Burkina Faso existe encore comme une identité souveraine que le jeu démocratiques, politique et social est toujours possible. L’unité de cœur et d’actions sont primordiales dans le cadre de lutte contre le terrorisme pour parvenir à une victoire perceptible et durable », s’est-il exprimé.

Au cours de cette conférence de presse, l’Alliance pour la défense de la patrie s’est également prononcée sur la question de la réouverture des frontières. Le parti estime qu’au regard de la baisse considérable des cas de contamination à la Covid-19 au Burkina Faso, le gouvernement doit de commun accord avec les dirigeants des autres pays voisins, penser à rouvrir les frontières « assorti de la présentation d’un résultat négatif au test Covid-19 comme il est le cas depuis plusieurs mois avec les voyageurs empruntant l’avions ».

Flora Younga (Stagiaire)

Faso7

L’article Lutte contre le terrorisme : L’ADP invite les dirigeants du G5 Sahel à l’union est apparu en premier sur Faso7.

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com