Politique

Situation sécuritaire : « Cette guerre imposée au Burkina Faso a atteint un seuil d’inquiétude totale », estime l’ADP

L’Alliance pour la défense de la patrie (ADP) a animé une conférence de presse, ce mercredi 25 août 2021 à Ouagadougou, pour donner lecture de la situation sécuritaire et la question de réouverture des frontières.

Depuis 2015, le Pays des hommes intègres fait l’objet d’attaques terroristes
Selon le président de l’ADP, « cette guerre imposée au Burkina Faso a atteint un seuil d’inquiétude totale ». Elle appelle à une coopération de tous les Burkinabè.

Au cours de cette conférence de presse, Abraham Bodolo le président de l’ADP, a dénoncé un déficit de communication au niveau du gouvernement.

Suite à la fermeture des frontières à cause du Covid-19, l’ADP note que 16 mois plus tard, il est objectif de reconnaître que cette mesure a largement atteint ses limites. Abraham Badolo et ses camarades ont « accueilli avec un intérêt particulier » l’annonce au récent Traité d’amitié et de coopération (TAC), de la mise en place d’une commission qui va examiner la réouverture des frontières entre le Burkina et la Côte d’Ivoire.

L’ADP espère que l’ouverture de ces frontières va relancer l’économie qui a été fragilisée par cette crise sanitaire.

Lefaso.net

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com