David Moyenga : “Le dementellement du Lycée Philippe Zinda Kabore relève d’un acte de fascisation”

Ceci est une réaction de David Moyenga, ancien député sous la Transition, à propos de la fermeture du Lycée Philippe Zinda Kaboré. Il a publié son avis sur son compte Facebook. 

” Le sort du Grand Zinda sous Roch (Marc Christian Kaboré) ! Le dementellement du Lycée Philippe Zinda Kabore relève d’un acte de fascisation.

Le Symbole du Zinda, Lycée historique, Lycée leader, le plus grand lycée du Burkina ayant produit une grande majorité de cadres du pays, le grand Zinda, le noble Zinda,…etc. Le symbole même du zinda interdit sa dislocation !

Cet acte révèle d’un simple ministre sans âme de l’éducation des enfants du pays réels. Ça révèle un gouvernement sans vision éducative, et son peu d’intérêt pour la postérité.

Voyez-vous : la misère matérielle reste encore soutenable; mais la misère intellectuelle et morale est dangereuse et ravageuse!

Comment un enseignant, un universitaire peut avoir comme conviction de ”vouloir transformer le plus grand et l’historique Lycée du pays en abattoir et en boutiques de ventes de denrées” ???

Ça, c’est inacceptable !!!!!

Tout comme la modification de l’article 37, cet acte ne passe pas, et ne passera pas !

Malheurs à ceux qui bâillonnent leur peuple !… Et malheurs à ceux qui bâillonnent la jeunesse! ”

Voir ⇒ Communiqué relatif à l’affectation des élèves du Lycée Philippe Zinda Kaboré

Voir ⇒ Burkina Faso : SOCL, le nouveau parti politique qui veut “libérer” le pays

L’article David Moyenga : “Le dementellement du Lycée Philippe Zinda Kabore relève d’un acte de fascisation” est apparu en premier sur Faso7.

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com