Drogue, alcool et armes en milieu scolaire : Le WANEP initie des réflexions pour réduire le phénomène

Depuis le 24 août 2021, African Network for Peacebuilding (WANEP) « Réseau africain pour la promotion de la paix, section Burkina » et le Service chrétien International Pour la Paix (EIRENE), ont initié un atelier de réflexion qui s’est clos ce vendredi 27 août 2021. Au cours de cette activité, les participants se sont concentrés sur comment réduire le phénomène de la consommation de la drogue et de l’alcool ainsi que l’usage des armes en milieu scolaire. Parmi eux, des élèves des lycées.

African Network for Peacebuilding (WANEP) (Le Réseau africain pour la promotion de la paix, section Burkina) a constaté que le phénomène de la consommation de la drogue et de l’alcool, avec l’usage des armes, monte en puissance dans le milieu scolaire. C’est pourquoi cette organisation a initié un atelier afin que des réflexions soient menées sur comment atténuer cette problématique. « Nous avons jugé bon de mener une réflexion pour d’abord comprendre le phénomène et aussi voir quelles sont les pistes d’actions que nous pouvons mener pour diminuer l’ampleur », a expliqué Atou Maré, responsable du programme jeunesse et éducation à la paix de WANEP Burkina.

Cette activité a duré 4 jours et elle a réuni 48 personnes, dont « la majorité » est impliquée dans le milieu scolaire. Parmi eux, on pouvait compter des élèves de lycées. Selon Atou Maré, ces élèves ont été impliqués afin d’être sensibilisés pour servir relais de sensibilisation auprès de leurs pairs. « Comme nous intervenons en milieu scolaire, nous allons beaucoup mettre l’accent sur la sensibilisation pour prévenir justement cette consommation de drogue », a-t-elle ajouté.

Des élèves qui ont pris part à l’atelier du WANEP

Par ailleurs, ces élèves sont issus de clubs formés par WANEP Burkina dans des lycées de la région du Centre que sont le lycée professionnel Bruno Buchwieser (LPBB), le lycée Philippe Zinda Kaboré (LPZK), le Lycée professionnel de la Région du Centre (LPRC), le lycée Privé Guinkouma Saint Bruno de Saaba (LPGSB), le lycée municipal de Paspanga (LMP), le lycée municipal de Pabré (LMP) et le lycée privé El Nour.

Les clubs de paix envisagent de mener une campagne de sensibilisation et de plaidoyer

Ces clubs sont dénommés « Clubs de paix ». Rahinatou Nikièma, présidente du réseau national de ces clubs de paix, a livré les projets qu’elle et ses camarades ont décidé de mener à travers une campagne de sensibilisation et de plaidoyer.

Rahinatou Nikièma, présidente du réseau national des clubs de paix de WANEP Burkina

« Nous avons décidé de mettre en place un plaidoyer déjà auprès de la mairie centrale, pour qu’ils s’assurent vraiment de la sécurité dans les établissements. Aussi, il y a un plaidoyer qui sera mis en place pour le ministère pour essayer de rattacher le comité qui s’occupe de la drogue au Premier ministère pour faciliter la communication. Aussi, des spots et des vidéos sur la sensibilisation seront mis en place par les membres des clubs de paix », a-t-elle expliqué.

Notons que WANEP a organisé ces 4 jours d’atelier en partenariat avec le Service chrétien International Pour la Paix (EIRENE). Cette institution œuvre au Burkina pour la promotion de la paix à travers la gestion non violente des conflits et l’autopromotion au Sahel.

Josué TIENDREBEOGO

Faso7

L’article Drogue, alcool et armes en milieu scolaire : Le WANEP initie des réflexions pour réduire le phénomène est apparu en premier sur Faso7.

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com