Général Barthélémy Simporé : « Le meilleur investissement, c’est celui qui place l’Homme au cœur du métier de la défense »

Le ministre délégué en charge de la défense nationale, le Général de Brigade Aimé Barthélémy Simporé et le ministre de la sécurité, Maxime Koné ont animé une conférence de presse ce vendredi 27 Août 2021 à Ouagadougou. Il était question de parler de la nouvelle stratégie de lutte contre le terrorisme au Burkina Faso.

D’énormes changements surviendront dans le secteur de la défense et celui de la sécurité. Et ce, dans le but de pouvoir lutter efficacement contre le terrorisme. L’annonce a été faite par les deux ministres. Ces changements sont prévus dans la nouvelle stratégie de défense élaborée depuis plusieurs mois et « discrètement », selon le Général de brigade Aimé Barthélémy Simporé. « Bientôt, nous allons amorcer une nouvelle réorganisation pour être au plus près possible de notre mission opérationnelle », a-t-il déclaré.

A en croire le Général de Brigade, les changements à venir vont concerner l’amélioration des conditions de vie et de travail des éléments des Forces de défense et de sécurité. « Dans les jours à venir, les combattants vont constater un certain nombre de mesures administratives qui seront prises pour rehausser le moral, pour améliorer les conditions de vie et de travail de nos hommes », a annoncé Aimé Barthélémy Simporé.

Par ailleurs, les changements vont également consister à investir davantage dans la formation des hommes car selon le Général de Brigade, « le meilleur investissement, c’est celui qui place l’Homme au cœur du métier de la défense ».

Suivre l’intégralité de la conférence de presse en vidéo

Aussi, comme autres points de la nouvelle stratégie, le ministre en charge de la sécurité Maxime Koné a indiqué qu’il sera question de travailler à sensibiliser les populations qui ont subi « un lavage de cerveau », mobiliser toute la nation pour la lutte contre le terrorisme, mobiliser le maximum de ressources pour faire face au terrorisme, protéger les populations, faire en sorte que les personnes déplacées internes retournent sereinement dans leurs localités, renforcer la collaboration du Burkina Faso avec les pays voisins dans la lutte contre le terrorisme.

Maxime Koné a également fait comprendre que la nouvelle stratégie prévoit une plus grande couverture du pays par les présences des forces de défense et de sécurité. « Nous avons un gros projet qui va nous permettre de construire plus de gendarmeries, plus de commissariats dans la perspective d’anticiper sur les espaces qui ne sont pas encore dans l’œil du cyclone », a-t-il déclaré.

Lors de cette conférence de presse, la question des appels à l’aide de certaines populations qui restent souvent sans réponses a été abordée. C’est le cas de la situation des populations de Douna, évoqué par un journaliste. En réponse à cette interrogation, le Général Barthelemy Simporé qui dit comprendre l’inquiétude des populations a évoqué le fait que l’armée est souvent victime de fausses alertes données par les forces du mal, elles-mêmes.

« De fois il y a des alertes et lorsque les l’hélicoptère s’y rendent et que finalement il n’y a rien », a-t-il expliqué. Toutefois, il a indiqué que dorénavant, l’idée c’est que l’armée soit présente partout où une population est menacée. « L’art de la guerre, c’est de savoir comment faire pour faire face à tous les obstacles de menace de la manière la plus rationnelle. L’option qui est faite actuellement, est de pouvoir agir lorsqu’une localité est sous menace et bascule vers une agression avérée », a-t-il laissé entendre.

Flora Younga (Stagiaire)

Faso7

L’article Général Barthélémy Simporé : « Le meilleur investissement, c’est celui qui place l’Homme au cœur du métier de la défense » est apparu en premier sur Faso7.

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com